Monument des martyrs de la guerre, Alger, 2005
Monument des martyrs de la guerre, Alger, 2005
Monument des martyrs de la guerre, Alger, 2005 ©AFP - FAYEZ NURELDINE
Monument des martyrs de la guerre, Alger, 2005 ©AFP - FAYEZ NURELDINE
Monument des martyrs de la guerre, Alger, 2005 ©AFP - FAYEZ NURELDINE
Publicité
Résumé

On le sait bien : la mémoire, ce n’est pas l’Histoire. Alors, comment survivre à la confrontation des mémoires ?

En savoir plus

Comment concilier les mémoires individuelles, subjectives, incomplètes et mythologisées, communautarisées, à celles consignées dans les livres scolaires ? 

Un récit national mouvant au grès des alternances et du courage politique, celui de reconnaître ou d’ouvrir les archives, au grès des enjeux électoraux et de l’évolution historiographique. Mais également au grès du climat social. Comment faire sens avec la réalité objective des faits et la subjectivité de ceux qui les ont vécus ? "Affaire intérieure" pour les uns, "problèmes", "questions", "drame" ou "tragédie" pour les autres, "guerre", "guerre coloniale", "guerre sans visage" pour certains, la diversité dans la manière de nommer les événements vécus est révélatrice des tensions que cette histoire alimente encore aujourd’hui. Car elle provoque simultanément dans l’opinion publique des sursauts passéistes et des prises de conscience douloureuses. Elle consacre des clivages politiques et éthiques à la fois. Elle a agi à la manière d’un révélateur des distorsions idéologiques à l’intérieur de la communauté nationale. 

Publicité

Le rapport de Benjamin Stora consacré à la mémoire de la guerre d’Algérie et de la colonisation remis à Emmanuel Macron le 20 janvier 2021 et dans lequel il fait 22 recommandations où toutes les questions, sans exceptions, sont abordées, quoi qu’en disent ses détracteurs, sera-t-il en mesure de mettre enfin un terme à cette guerre des mémoires ?

Les questions des martyrs

Au cœur du récit algérien de la guerre, il y a la question des martyrs. Au sortir de la guerre, presque toutes les familles sont concernées par le fait d'avoir un ou plusieurs morts. Il y a aussi des disparus. Malika Rahal

Les Harkis oubliés 

Les harkis n'ont pas du tout la même organisation associative que les pieds noirs. Les associations sont moins nombreuses et moins puissantes. Les harkis ont été vraiment des laissés pour compte dans tous les dispositifs d'aide sociale. Et il a fallu la grève de la faim et la révolte d'enfants de harkis au camp de Bias dans les année 70 pour que la question surgisse dans l'espace public. Sylvie Thénault

La tentation de réhabiliter la colonisation à des fins politiques 

Le sarkozysme se construit sur ce projet de réhabilitation coloniale autour de la loi du 23 février 2005. Ce n'est pas un discours sur le passé. C'est un discours sur l'immigration. On ne parle pas de ce qui se passait en Algérie. On parle des enfants d'immigrés qui, aujourd'hui, dans les banlieues, se sont révoltés et à qui il faut dire que la France était belle. Max Paul Morin

Avec : 

Une série documentaire d'Alain Lewkowicz réalisée par Somany Na

Films

"Cher Frangin" de Gérard Mordillat , 1989

"Souvenir, souvenir" de Bastien Dubois, 2020

"La guerre sans nom" de Bertrand Tavernier et Patrick Rotman, 1992

"Avoir 20 ans dans les Aurès" de René Vautier, 1972

"La bataille d’Alger" de Gillo Pontecorvo, 1966 

"Palestro, Algérie : Histoires d'une embuscade" de Rémi Lainé, 2011

Bibliographie 

"Papa, qu’as-tu fait en Algérie ? Enquête sur un silence familial" de Raphäelle Branche, 2020

"Le refus" d’Alban Liechti, Editions Le temps des cerises, 2012

"Les voleurs de rêves, cent cinquante ans d’histoire d’une famille algérienne" de Bachir Hadjadj, 2007

"Nanterre en guerre d’Algérie", de Monique Hervo, 2012

"Algérie 1954-1962, lettre carnets et récits des Français et des Algériens dans la guerre" de Benjamin Stora et Tramor Quemeneur, 2010

"La Gangrène et l'Oubli : la mémoire de la guerre d'Algérie" de Benjamin Stora, 2005

"Dictionnaire biographique de militants nationalistes algériens, 1926-1954" de Benjamin Stora, 1986

"Les Clés retrouvées. Une enfance juive à Constantine", de Benjamin Stora, 2015

Bande dessinée 

"Demain, demain" de Laurent Maffre, 2012

"Carnets d’Orient" de Jacques Ferrandez

"Là-bas" de Tronchet et Sibran 

"Le chat du Rabin" de Joann Sfar 

Liens

Site de Benjamin Stora

La relance de la guerre des mémoires : article de l’historien Guy Pervillé, à lire sur son blog

Les disparus de la guerre d'Algérie (1954-1962) : guide de recherches proposé par France Archives, portail national des archives françaises.

Enseigner la guerre d’Algérie à l’école : dépasser les enjeux de mémoires ? Article de Gilles Boyer et Véronique Stacchetti, In La France et l’Algérie : leçons d’histoire : De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, éd. ENS, 2007

Quel(s) savoir(s) pour quelle(s) mémoire(s) de la guerre d’Algérie ? Histoire, Ignorances, Mémoire(s). Article de Catherine Brun publié dans Témoigner. Entre histoire et mémoire, n°117, 2014.

Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d'Algérie : le rapport de Benjamin Stora est en ligne sur le site Vie-publique.fr.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Somany Na
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Alain Lewkowicz
Production déléguée
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration