Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) et Ariane (Mélanie Thierry) dans la série « En thérapie », d’Olivier Nakache et Eric Toledano. (LES FILMS DU POISSON)
Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) et Ariane (Mélanie Thierry) dans la série « En thérapie », d’Olivier Nakache et Eric Toledano. (LES FILMS DU POISSON)
Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) et Ariane (Mélanie Thierry) dans la série « En thérapie », d’Olivier Nakache et Eric Toledano. (LES FILMS DU POISSON)
Publicité
Résumé

Comment sait-on que cela collera entre le psychanalyste et soi ? Opter pour un homme ou pour une femme ? Pour un bavard ou pour un taiseux ? Il y a autant d’analystes que de patients.

En savoir plus

Freud, bavard au début de sa pratique, s’est tu le jour où une patiente hystérique lui a demandé si elle pouvait en placer une, comme le dit Christophe Paradas. Alexandre a apprécié que son psychanalyste fume car cela lui donnait la liberté d’en faire autant. Pour le girondin Didier Pourquery, la vue qu’il avait sur les toits de Paris depuis le cabinet de son analyste, au dernier étage d’un petit immeuble parisien, était inspirante. Le psychanalyste est-il strict en ce qui concerne le cadre (l’annulation d’une séance, le paiement d’une séance ratée) ? Au début, sans doute, mais ils s’assouplissent avec les années de pratique. Sarah Contou-Terquem, la plus jeune des psychanalystes interrogés pour cette série, a compris en passant de la théorie à la pratique qu’il n’existait ni psychanalyste parfait, ni patient parfait – un patient qui associerait librement au quart de tour, apporterait un rêve et découvrirait le Pérou à chaque séance. Au psychanalyste accordons le droit de se tromper, de manquer de tact, etc.

Avec :

Publicité

Les patients : Catherine Delarue-Breton (maître de Conférences en sciences du langage à l’ESPE de Créteil-UPEC) ; Kamel (médecin urgentiste) ; Didier Pourquery (journaliste), et Sophie Chauveau (écrivain, essayiste)

Les psychanalystes Patrick Guyomard, Catherine Chabert, Corinne Ehrenberg, Sarah Contou-Terquem, Christophe Paradas et Clarisse Baruch.

Extraits du film La Chambre du fils de Nanni Moretti

Archives Ina : Marine Decaens

Une série documentaire de Virginie Bloch Lainé, réalisée par Clotilde Pivin

Prise de son : Etienne Leroy, Laurent Lucas et Olivia Branger

Mixage : Manuel Couturier

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Maryvonne Abolivier
Collaboration