Divins divans : épisode 3/4 du podcast La République et les croyants

Divins divans
Divins divans
Divins divans
Divins divans
Publicité

Des psychologues de divers courants, des ministres du culte et un analysé nous expliquent comment leurs parcours spirituels et psychologiques se sont croisés.

Longtemps, psychologie et religion se sont vouées une défiance mutuelle. Pourtant, psychologues et ministres du culte se trouvent souvent confrontés aux mêmes questions contemporaines : recherches existentielles pour les uns, quêtes spirituelles pour les autres. Aujourd’hui, la frontière entre le « psy » et « spi » semble bien ténue. 

La santé mentale des citoyens et leur capacité à coexister dans le cadre républicain est une question posée à l’ensemble de la société, y compris aux ministres du culte et aux psychologues. Pousser la porte d’un psychologue qui connaît bien une tradition religieuse est une option choisie par certains patients. 

Publicité

Le religieux indique un rapport à l’éthique et à la morale qui engage toute la personne, et la parole du « psy qui connaît la tradition » en devient plus rassurante pour certains. Quant aux ministres du culte formés à la psychologie, ils se disent enrichis par cet apport pour mieux aider leurs fidèles. 

Psychologues issus de diverses traditions, ministres du culte et analysé en témoignent dans ce documentaire. 

Le patient croyant

Ce n’est pas possible de travailler avec quelqu’un sans prendre en compte son engagement religieux. Isabelle Crespelle

Le prétexte religieux 

Dieu est une sorte de prétexte pour ne pas s’autonomiser. Isabelle Crespelle

La radicalisation révélatrice des angoisses

Dans la radicalisation, on trouve une sorte de soulagement à l’angoisse, c’est un problème de pathologie... Et on ne donne que la répression comme réponse. Un membre de l’école d’analyse transactionnelle de Paris

Culpabilité et religion

La culpabilité, celle qui est vraiment pathologique, fait feu de tout bois. Et la religion renforce ce trait pathologique. Anne-Marie Saunal

Avec 

  • Pauline Bebe, rabbin de la communauté juive libérale d’Ile-de-France, centre Maayan
  • Anne-Sophie Dentan-Verseils, pasteur de l’ église protestante unie de France
  • Anne-Marie Saunal, psychanalyste
  • Frédérique Fillol, psychologue et psychothérapeute
  • Isabelle Crespelle, co-fondatrice de l’école d’analyse transactionnelle de Paris et ses confrères enseignants et psychothéraoeutes : Laurie Hawkes, France Bécard, George Escribano, Françoise Tachkaer-Brun, Nicole Pagnod-Rossiaux.

Un documentaire de Catherine Escrive, réalisé par Rafik Zénine 

Liens et bibliographie

L'équipe