Montagne de la Meige dans les Alpes
Montagne de la Meige dans les Alpes
Montagne de la Meige dans les Alpes ©Radio France - François Teste
Montagne de la Meige dans les Alpes ©Radio France - François Teste
Montagne de la Meige dans les Alpes ©Radio France - François Teste
Publicité
Résumé

En marge des grandes stations, retour sur l’arrivée du ski dans une vallée reculée du Massif des Ecrins et sur une économie particulière marquée par les saisons.

En savoir plus

La Meije, immense silhouette hachée, noire et blanche, culmine à près de 4000 m dans le massif des Ecrins. Sa face nord surplombe la vallée étroite de la Haute-Romanche que l’on rejoint depuis Briançon par le col du Lautaret, haut lieu des exploits cyclistes et des enneigements spectaculaires. A l’autre extrémité de la vallée, côté Oisans, les chapelles érigées à la sortie de la combe de Malaval rappellent au voyageur que les avalanches et les chutes de pierre peuvent rendre le passage périlleux.

Sur fond de ruée vers l’or blanc dans les années 1960, alors que les pulls rouges et les fuseaux bleus des moniteurs de ski commencent à recouvrir les pentes françaises, la commune de La Grave au pied de la Meije et ses hameaux dispersés à flanc de montagne voient arriver, à une dizaine d’années d’intervalle, une petite station de ski et un téléphérique.

Publicité

Le poids de la montagne

La Meije, elle est trop prêt. Elle m’écrase... elle est trop présente. Madeleine Jacquier

Sortir de la montagne 

Jusqu’à l’âge de mes 20 ans, on n'était pas déneigé l’hiver... La route n’a été déneigée qu’en 1957. Ça a enfin changé un peu la vie. Valentin Jacquier 

Boire ou skier ?

Il faudra choisir entre boire l’eau du robinet ou skier parce que l’eau va finir par manquer notamment dans des stations qui produisent de la  neige artificielle. Pascal Guibout

Avec 

  • Madeleine et Valentin Jacquier, habitants du Chazelet 
  • Guillaume Desmurs, écrivain et journaliste
  • Bruno Gardent, guide
  • Pascal Guibout, guide de veille au téléphérique de la Meije 
  • Camille Gaillard, directrice de l’école de ski 
  • Grégory Bouillet, responsable des remontées mécaniques 
  • Marie-Cécile Faure, agricultrice et employée aux remontées mécaniques du Chazelet
  • Michèle Castillan, ancienne monitrice de ski

Merci à Laurence Cantèle, Charlie Buffet, Chantal Spillemaker, Pascal Kober et Philippe Bidault.

Un documentaire de Marie Chartron, réalisé par François Teste

Bibliographie 

Liens

54 min
Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
François Teste
Réalisation
Marie Chartron
Production déléguée
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration