Double buste d'Epicure et Métrodore (capture d'écran)
Double buste d'Epicure et Métrodore (capture d'écran)
Double buste d'Epicure et Métrodore (capture d'écran)
Double buste d'Epicure et Métrodore (capture d'écran)
Publicité

Comment se pratiquait la philosophie au Jardin d’Epicure ?

Dans ce premier épisode, nous évoquerons comment la notion d’amitié est centrale dans la doctrine épicurienne comme condition d’émergence de la philosophie et mode de vie du philosophe

Que sait-on du jardin d'Epicure, lieu de philosophie collective ? Quels effets ont-elles dans la société et quelle transmission cette pratique de la philosophie a-t-elle opéré ?

Publicité

Le double buste Epicure/Metrodore

Son buste double est très intéressant parce qu'il montre bien qu’Epicure n'était pas le maître absolu du jardin, mais que pour lui, le jardin, c'était un groupe d'amis, Métrodore symbolisant d'une certaine façon l'ensemble des compagnons d'Épicure dans cette statue. Daniel Delattre

Assimiler la parole d'Epicure

Les épicuriens ont une pratique philosophique qui consiste principalement à assimiler la parole d'Épicure, à la comprendre, à l'interpréter dans une ligne strictement orthodoxe. Et la communauté des amis, c'est le lieu idéal pour cela. Julie Giovacchini

Epicure ou la vie heureuse 

La philosophie épicurienne n'est pas une recherche du savoir pour lui même. Il ne faut jamais perdre de vue le fait que le principe de la pensée épicurienne, c'est la vie heureuse. La philosophie ne sert à rien si elle n'apporte pas le bonheur. Julie Giovacchini

Avec :

  • Daniel Delattre, philologue, 
  • Francis Wolff, professeur de philosophie ancienne,
  • Pierre-Marie Morel, professeur de philosophie ancienne, 
  • Julie Giovacchini, ingénieur de recherche au CNRS, 
  • Alain Gigandet, professeur de philosophie ancienne,

Lectures : Hélène Lausseur 

Merci à Francis Wolff d’avoir lu les textes d’Epicure en grec

Les extraits d’Epicure et de Diogène d’Oenanda sont tirés du volume Les Epicuriens dans la Pléiade, dans les traductions de Pierre-Marie Morel et Daniel Delattre

Prises de son : Yves Le Hors, Cédric Chatelu, Bernard Laniel

Mixage : Claude Niort

Une série documentaire d'Elise Gruau et Diphy Mariani

À réécouter : Epicure... de rappel

Bibliographie

  • Les Epicuriens, Daniel Delattre (dir.), La Pléiade

Liens 

Epicure, Le philosophe qui vivait dans un jardin. Article de Gilbert Romeyer Dherby, publié dans l’encyclopédie québécoise, Agora.

L’amitié épicurienne, entre plaisir et vertu. Article de Pierre-Marie Morel, ENS de Lyon. 

Justice ou amitié? Les fondements aristotéliciens et épicuriens de la communauté. Thèse de Jean-Philippe Ranger, Université d’Ottawa, 2007.

Julie Giovacchini : L’histoire du Jardin comme école : Entre réalité historique et utopie philosophique.

In Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, Daedalus/EHESS, 2018.

Amitié et société selon Epicure : conférence de Jean Salem, proposée par les Films de l’an 2. En ligne sur Vimeo : 

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Diphy Mariani
Réalisation
Elise Gruau
Production déléguée
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration