Proclamation de l'abolition de l'esclavage du 11 décembre 1794
Proclamation de l'abolition de l'esclavage du 11 décembre 1794
Proclamation de l'abolition de l'esclavage du 11 décembre 1794
Proclamation de l'abolition de l'esclavage du 11 décembre 1794
Proclamation de l'abolition de l'esclavage du 11 décembre 1794
Publicité
Résumé

"L’abolition de 1794 est une fausse abolition" René Bélénus, historien. De 1794 à 1848, récit d'un long processus d'abolition.

En savoir plus

Première diffusion : 7 mai 2019

Comment les évènements révolutionnaires ont-ils été reçus aux Antilles, par les esclaves ? Quel impact la révolution de Saint-Domingue eut-elle sur les autres colonies ? Et surtout, quels combats ont mené les esclaves pour se libérer de leurs chaînes ? Car on a longtemps considéré l'abolition de l'esclavage comme le fruit du combat des philanthropes et des abolitionnistes européens, et limitée la résistance des esclaves à leur fuite de la plantation, le marronnage. 

Publicité

En ne valorisant pas le rôle important joué par les esclaves, on les privait une fois encore de leur humanité, au point de générer la colère des Afro-descendants et de tous ceux qui ne pouvaient se satisfaire d'une histoire où tous les héros sont blancs.

Pourtant, des révoltes d'esclaves ont éclaté dès les prémices de la traite, même si c'est surtout après la guerre de 7 ans, en 1763, que les mouvements d'émancipation des esclaves redoublent dans les Antilles comme dans le reste du monde colonial...

Saint-domingue, le modèle des noirs

Saint-Domingue, c’est un phare pour les populations noires. Symboliquement, c’est la seule république noire qui existe. C’est le seul territoire où les noirs ont réussi une révolte contre des colons blancs et donc elle représente une aspiration. Caroline Oudin-Bastide

1840 : faible soutien à l'abolition

En 1840,  il y avait plus de gens qui plaidaient pour le maintien ou la réforme de l’esclavage que des gens pour l’abolition. Caroline Oudin-Bastide

La question de l'indemnisation 

Les esclaves n’ont jamais été indemnisés et c’est un débat qui est toujours criant parce qu’aujourd’hui encore les principaux propriétaires terriens en Martinique et en Guadeloupe sont souvent des descendants de ses grands maîtres. Mathieu Dussauge

Avec :  

  • René Bélénus, historien, Guadeloupe  
  • Dominique Rogers, historienne, Martinique 
  • Erick Noël, historien, Martinique
  • Gérard Lafleur, historien, Guadeloupe
  • Matthieu Dussauge, conservateur du musée Schœlcher, Pointe-à-Pitre
  • Caroline Oudin-Bastide, historienne, Paris et Vaïty, chanteuse de Bélé

Isbert Calvados lit ses poèmes extraits de son recueil La guerre de la Guadeloupe, éd. L'Harmattan

Lecture du procès de la Mahaudière (BNF) et de l'ouvrage : Voix d'esclaves, Antilles, Guyane et Louisiane françaises, XVIIIe-XIXe sous la direction de Dominique Rogers, éd. Khatala : Yasmine Modestine, Mexianu Medenou et Antoine Lachand

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Diphy Mariani 

Bibliographie 

Liens

Site du CNMHE – Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage

Chronologie des principales révoltes d’esclaves aux Caraïbes-Amériques du XVIe au XIXe siècles.

Panorama des révoltes d’esclaves sous le régime colonial proposé par le site de la BnF :  Rétronews.

Révoltes et révolutions des esclaves des Antilles et d’Amérique: article de Robert Paris pour le site Matière et Révolution.

_Résister à l’esclavage dans l’Atlantique français : aperçu historiographique, hypothèses et pistes de recherche._Article de Jean-Pierre Le Glaunec (université de Sherbrooke, Québec) paru dans la Revue d’histoire de l’Amérique française (2017).

Esclavage : l’émancipation racontée de l’intérieur. A propos du livre d’Aline Helg : Plus jamais esclaves, de l’insoumission à la révolte, le grand récit d’une émancipation (1492-1838). 

Armement des hommes de couleur et liberté aux Antilles : le cas de la Guadeloupe pendant l’Ancien régime et la Révolution: article de Frédéric Régent publié dans les Annales historiques de la Révolution française, n°348, 2007.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Diphy Mariani
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Stéphane Bonnefoi
Production déléguée
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration