L'absence de sexualité, une anomalie sociale
L'absence de sexualité, une anomalie sociale
L'absence de sexualité, une anomalie sociale - Pixabay
L'absence de sexualité, une anomalie sociale - Pixabay
L'absence de sexualité, une anomalie sociale - Pixabay
Publicité
Résumé

Pour de nombreuses femmes, s’extraire du grand jeu de la baisabilité permettrait de se libérer d’un poids, celui d’être « la bonne meuf » pour reprendre la formule de Virginie Despentes.

En savoir plus
  • Cette série aborde la question de la sexualité de façon explicite et parfois crûe, elle n'est pas destinée à toutes les oreilles, les plus sensibles peuvent donc s'abstenir

Le 11 septembre dernier, Lio révélait au micro d’Augustin Trapenard ne plus « baiser » depuis huit ans. Plus étonnant encore, celle-ci admettait que toute sa vie son désir avait été soumis à celui des hommes. Par cette simple affirmation, Lio a mis le doigt sur un des grands tabous de notre société moderne : l’absence heureuse, voire libératrice, de sexe. 

Le problème ? Arrêter le sexe est souvent perçu comme une forme d’anomalie sociale. 

Publicité

S'auto-discriminer

On peut se sentir un peu nulle quand on ne fait pas l'amour. C’est un peu comme aller au sport d’hiver avec des gens et vous ne savez pas skier. S. Fontanel

Orgasme total

J'ai l'impression qu'on peut réinventer le rapport intime. La pénétration, même si elle est délicieuse, ne suffit pas et on peut avoir énormément de plaisir sans génitalité. Personnellement, j'ai déjà joui de la cuisse et de la clavicule et maintenant, j'ai envie de jouir de partout et pas forcément qu'avec mes parties génitales. J. Dragon

Changer les règles

A partir du moment où l'on est plus une partenaire sexuelle potentielle pour beaucoup de gens, on perd notre intérêt. Donner à quelqu'un un accès à son corps, c'est se donner et lui donner du pouvoir. M. Fazi

Avec 

Un documentaire d’Ovidie et Tancrède Ramonet, réalisé par Séverine Cassar, mixage Manon Houssin

Liens

Site du réseau Aven francophone, réseau d'entraide pour asexuels et d'informations sur l'asexualité.

Arrêter le sexe pendant plusieurs années, j'ai testé pour me retrouver. Article Giulia Fois, publié par le Huffington Post, en octobre 2016.

L’amour, le sexe, pourquoi j’ai déserté : témoignage à lire sur le site Infokiosques, 2018.

Je ne veux pas baiser : Discussion en 2 parties autour de l’asexualité. A écouter sur Radiorageuses.