George Gordon, Lord Byron (1788-1824)
George Gordon, Lord Byron (1788-1824)
George Gordon, Lord Byron (1788-1824) ©AFP - Ann Ronan Picture Library / Photo12
George Gordon, Lord Byron (1788-1824) ©AFP - Ann Ronan Picture Library / Photo12
George Gordon, Lord Byron (1788-1824) ©AFP - Ann Ronan Picture Library / Photo12
Publicité
Résumé

Tous les guerriers vous le diront, ils ont lu les mauvais livres et rêvent de marcher dans les pas des héros. Sur quels terrains culturels, psychiques et affectifs s’enracinent les motivations de l’engagement armé ? Où Lord Byron, le Che, et les djihadistes ont des affinités.

En savoir plus

Première diffusion : 11 juin 2018

C’était une star, Byron. On imagine pas la célébrité de Byron à l’époque. C’est l’écrivain le plus connu d'Europe.  D. Salvatore-Schiffer

Publicité

Byron dépense, pour les Grecs, contre l’empire ottoman, l’équivalent de ce que Napoléon a dépensé lors de sa sa première  campagne d’Italie.  D. Salvatore-Schiffer

1823, la Grèce fait sa révolution contre l’Empire Ottoman. Lord Byron, grand défenseur de la liberté, poète anglais révolté, excessif, sulfureux, s’engage par les armes. Il meurt de fièvre et d’épuisement à Missolonghi. Il a 36 ans. Le mythe romantique de l’engagé volontaire vient de naître. Dans son sillage, tout un mouvement de volontaires ne pensent plus qu’à ça : partir combattre pour l’indépendance du peuple grec. 

Toute la jeunesse européenne va s’éprendre de sa littérature. Il va devenir l’icône d’une génération, la génération romantique. H. Mazurel

Au début du XIXe siècle, la guerre est quelque chose de plutôt désirable. H. Mazurel

Aujourd’hui encore, Byron inspire les combattants des conflits les plus divers : en Espagne, chez le Che, en Syrie, et jusque dans le djihad, on retrouve des ingrédients du mythe romantique du combat par les armes pour des idées. 

La mort c’est pour les plus de 40 ans ! Ça ne nous concerne pas. D Vallat

C’est un fait, Byron is alive. 

Avec : 

Lecture des Poèmes de Lord Byron : Geoffrey Carey

Un documentaire de Pauline Maucort, réalisé par Diphy Mariani

Bibliographie et liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour aller plus loin

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Diphy Mariani
Réalisation
Pauline Maucort
Production déléguée
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration