Capture d'écran d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 - Abattoir municipal d'Alès
Capture d'écran d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 - Abattoir municipal d'Alès
Capture d'écran d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 - Abattoir municipal d'Alès ©AFP - COURTESY OF L214 VIA YOUTUBE / AFP
Capture d'écran d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 - Abattoir municipal d'Alès ©AFP - COURTESY OF L214 VIA YOUTUBE / AFP
Capture d'écran d'une vidéo de l'association de défense des animaux L214 - Abattoir municipal d'Alès ©AFP - COURTESY OF L214 VIA YOUTUBE / AFP
Publicité
Résumé

La consommation de viande et de poisson conduit à l’abattage d’environ 240 milliards d’animaux par an. Les conditions de l’élevage industriel sont incompatibles avec le bien-être animal. L’homme doit-il abandonner la consommation d’animaux pour établir une relation plus respectueuse avec la nature ?

En savoir plus

En France, on tue 1,1 milliard d’animaux terrestres et les poissons ne  sont même pas quantifiés. Et dans le monde, on tue entre 50 et 70 milliards d’animaux terrestres dans les abattoirs et plus de 1000 milliards  d’animaux marins par an juste pour la consommation alimentaire. B. Gothière

Après le témoignage poignant d’un ancien employé de l’abattoir de Limoges traumatisé par la mise à mort de vaches gestantes, nous partons dans les Cévennes pour rencontrer un éleveur de brebis qui vit de la vente d’agneaux. Il nous explique comment il prend grand soin de son troupeau qui se nourrit des ressources du maquis. 

Publicité

Les brebis sont très friandes de glands... Toute la journée j’essaie de leur faire un menu : manger un peu d’azote, un peu de ligneux, un peu de  gland c’est le principe de la garde. J.M. Velasco

Comment peut-il, ensuite, emmener ses agneaux à l’abattoir ? Que ressent-il alors ? 

Nous rencontrons également l’association L214 dont les vidéos volées dans les abattoirs ont bouleversé le grand public. Est-il possible de nourrir l’être humain sans faire appel aux protéines animales ? Comment imaginer un monde dans lequel les animaux vivent selon leurs propres besoins sans servir de ressource à l’homme ?     

Nous avons envie qu’on nous rassure. Nous avons envie qu’on nous dise : «vous savez les animaux sont heureux dans les  élevages. Ils sont heureux qu’on les tue. La viande que vous mangez est de la viande heureuse ». F. Burgat

Avec

Une série documentaire de Michel Alberganti, réalisée par Manoushak Fashahi

Liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Partenariat

Cette semaine, LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 11/06/18 le film Spirales de Marie Daniel (30 minutes, 2007) dont voici un résumé :

Il nous arrive parfois de rencontrer des animaux étranges avec lesquels nous n'avons aucune ressemblance. L'escargot est de ceux-là. Il est pourtant partout, dans les jardins comme dans les histoires d'enfants. Allant contre notre habituelle volonté de rapidité et d'efficacité, l'escargot nous invite à prendre le temps. Prendre le temps ?... N'est-ce pas ennuyant ? Peut-être pas... Mais alors, prendre le temps de quoi faire ? De regarder et écouter.s

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Alisonne Sinard
Collaboration