Membres du Conseil National de la Résistance le 28 août 1944 à Paris
Membres du Conseil National de la Résistance le 28 août 1944 à Paris
Membres du Conseil National de la Résistance le 28 août 1944 à Paris ©AFP - AFP
Membres du Conseil National de la Résistance le 28 août 1944 à Paris ©AFP - AFP
Membres du Conseil National de la Résistance le 28 août 1944 à Paris ©AFP - AFP
Publicité
Résumé

En mars 1944, le Conseil National de la résistance publiait son programme pour la reconstruction de la France.

En savoir plus

1ère diffusion : La Fabrique de l'histoire : Le conseil national de la résistance - Emmanuel Laurentin, réalisé par Véronique Lamendour - 16 octobre 2000 

Ce qu'on sentait clairement, c'était la montée progressive du poids et de l'influence du Parti communiste. Qui se traduisait à la fois par des télégrammes de Jacques Bingen et par la multitude de journaux clandestins communistes qu'on recevait et et puis, par le poids des communistes à Alger où il y avait 28 députés communistes. Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Publicité

Le Conseil National de la résistance, influencé par les idées de gauche, prônait le contrôle de l'économie et des moyens de production par l'Etat. Même si les nationalisations de la Libération permirent de combler certaines de ces attentes, le programme commun de la résistance fût plus invoqué qu'appliqué. 

Il y avait bon nombre de problèmes surtout en matière économique et sociale sur lesquels nous étions tout à fait d'accord. Peut-être parfois avec des nuances mais nous étions d'accord, sur l'idée des nationalisations par exemple, qui étaient un chapitre très important. Claude Bouchinet-Serreulles

Les Anglais étaient décidés à ce qu'il n'y ait pas d'insurrection nationale. Depuis septembre 1943, il interdisait les mots "insurrection nationale" à la BBC. Ils ne voulaient pas avoir la responsabilité de massacres et de représailles allemandes sanglantes. Il voulait que ça soit raccordé aux opérations du Débarquement, conformément aux ordres de l'état major. Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Quel était vraiment ce programme ? Dans quelle mesure fut-il appliqué à la Libération ?   

Avec notamment les témoignages de : 

  • André Tollé
  • Raymond Aubrac, résistant
  • Robert Chambeiron, résistant
  • Jean-Louis Crémieux-Brilhac, résistant
  • Claude Bouchinet-Serreulles, résistant
Libération de Paris, avec le Général Charles de Gaulle le 26 août 1944
Libération de Paris, avec le Général Charles de Gaulle le 26 août 1944
© AFP - AFP

Liens

Le Conseil National de la Résistance sur le site de la Fondation de la Résistance.

Les jours heureux : programme d'action du Conseil national de la Résistance, adopté le 15 mars 1944. En ligne sur le site du Musée de la Résistance.

Dossier sur le Conseil National de la Résistance, en ligne sur le site du film de Gilles Perret, Les jours heureux (nov. 2013).

Claire Andrieu : Le programme du CNR dans la dynamique de construction de la nation résistante, In Histoire@Politique n°24, 2014.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production déléguée
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration