Quand le travail vire au chauchemar ©Getty - Westend61
Quand le travail vire au chauchemar ©Getty - Westend61
Quand le travail vire au chauchemar ©Getty - Westend61
Publicité
Résumé

Comment le travail, dont l'organisation a été profondément bouleversée à la fin des années 90, impacte-t-il notre vie psychique ?

En savoir plus

Il suffit de sonder les rêves des travailleurs de ce début de siècle, en proie à la dépression, suite à des conflits professionnels, pour mesurer les effets ravageurs sur la vie psychique.

Dans ce contexte, nos rêves nous servent à élaborer des stratégies de défense, plutôt qu'à mettre leur créativité et tout notre être au service de l'entreprise. Selon Christophe Dejours “C’est très dangereux de faire activement, sur-activement, un travail qui n’a pas de sens pour vous. C’est psychiquement et physiquement très dangereux. Si vous êtes dans des activités qui sont très chargées de sens en termes de contribution à la société, ça vous confère une très grande résistance à la maladie mentale ou somatique.”

Publicité

Si ces travailleurs ne quittent jamais, de jour comme de nuit, leur emploi, ils font le constat que la vertu première de leurs cauchemars est d'assurer leur équilibre psychique. Voire leur propre survie, comme le témoigne anonymement, Monsieur F. “Faire des cauchemars, cela évite de se foutre en l'air".

Avec :

  • Le psychanalyste Christophe Dejours et les récits de rêves de six travailleurs

Une série documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisée par Anne Perez

Merci à Lancelot Hamelin, Bastien Lambert, Marie Pezé, Marie-Benoît Beaupère, Armelle Gautier et Marc Vachez

Bibliographie

Liens

  • Récits des rêves ouvriers : article de Thierry Pillon à lire dans le dossier thématique Travailler de la revue Communications, n°89, 2011.
  • Sommeil et travail : un des Carnets du sommeil proposé par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.
Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Mathias Mégy
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Perez
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Stéphane Bonnefoi
Production déléguée