Yves Coppens pose et Lucy  ©AFP - FRED TANNEAU / AFP
Yves Coppens pose et Lucy ©AFP - FRED TANNEAU / AFP
Yves Coppens pose et Lucy ©AFP - FRED TANNEAU / AFP
Publicité
Résumé

On l'appelle l'Homme ou plutôt l'humain. Quoi de plus difficile que de définir un humain, surtout à ses débuts où au même moment plusieurs espèces d’hominidés peuplaient les mêmes territoires. Pourquoi les préhistoriens ont fait de Ledi Geraru le premier du genre homo ?

En savoir plus

La célèbre Lucy est datée d’un peu plus de 3 millions d’années et comme le dit Yves Coppens aussi charmante soit-elle, elle n’est pas du genre homo, c’est une australopithèque, elle n’est donc pas humaine. Quelques centaines de milliers d’années plus tard, il y a donc 2,8 millions d’années nous avons le premier fossile du genre humain, le LD 350-1 ou un tout petit plus connu sous le nom de Ledi Geraru.

Nous sommes allés à la rencontre de spécialistes de ces humanités primitives pour leur demander pourquoi cette petite mandibule (même pas complète) a été classée dans le genre homo. Finalement qu’est ce qui définit un humain ? On va parler de la bipédie, de volume cérébral, d’outils, de langage articulé, de conscience de soi, de coévolution et de modification de son environnement.

Publicité

Puis nous partirons visiter la Caune de l’Arago à Tautavel parmi les premiers européens, nous fouillerons même leurs poubelles composées entre autres de restes humains…

33 min

Se tenir debout et courir

Mais d’ailleurs est-ce une particularité du genre humain de manger ses congénères ?

Le redressement du corps est quelque chose de tout nouveau et de considérable. La tête posée différemment sur la colonne vertébrale, ça déverrouille le crane au point que ça permet plus tard le développement du cerveau. Y. Coppens

Incertitudes

Avant, on parlait de bipédie, mais maintenant, on pense que c'est plutôt la course qui permet de définir l'humain. S. Prat

On sait de moins en moins ce qu'est un humain. On est parti sur des définitions qui étaient rassurantes : le volume endocrinien, la capacité langage articulé, l'expression artistique, tout un tas de caractéristiques qu'on suivait bien au cours de l'évolution. En faisant de plus en plus de découvertes, on se dit que finalement, ce qui caractérise l'homme, c'est une série de compétences, d'aptitudes, une combinaison bien particulière mais aucune de ces aptitudes en soi n'est exclusive de l'Homme. A. Vialet

31 min

Avec

Un documentaire par Franck Bessière, réalisé  par Assia Khalid

Liens

Paléontologie : une mandibule africaine vieillit le genre humain de 400 000 ans. Article du Monde, 4 mars 2015.

Early Homo at 2.8 Ma from Ledi-Geraru, Afar, Ethiopia. Article de Brian Villmoare et alii annonçant la découverte d’une mandibule humaine datant de 2,8 millions d’années, publié dans Science le 20 mars 2015.

Yves Coppens réagit à la découverte qui vieillit le genre humain de 400.000 ans. Article et vidéos en ligne sur le site de Sciences & Avenir (2015).

« Homo » et la fin des certitudes. Article de Pascal Picq paru dans Communications, n°95, 2014.

Tautavel. Chasseurs de la préhistoire. Un dossier proposé par le site Archéologie.culture.fr.