Gael Faye, 33e Victoires de la Musique 2018 à La Seine Musicale le 9 février 2018 à Boulogne-Billancourt, France ©Getty - Marc Piasecki
Gael Faye, 33e Victoires de la Musique 2018 à La Seine Musicale le 9 février 2018 à Boulogne-Billancourt, France ©Getty - Marc Piasecki
Gael Faye, 33e Victoires de la Musique 2018 à La Seine Musicale le 9 février 2018 à Boulogne-Billancourt, France ©Getty - Marc Piasecki
Publicité
Résumé

Ils sont jeunes, ils ont grandi entre la France et l’Afrique de leurs parents. Ils assument ce double héritage, la fusion des genres et des nouveaux styles musicaux « enjaillés » et métissés. Quand leurs parents rêvaient d’Europe, eux veulent vivre de leur musique en Afrique.

En savoir plus

Quand ils parlent de musique, c’est avec un regard d’«art-trepreneur », de businessman, à la fois aguerri aux « réalités du terrain et de la débrouille» et à celles d’un marché globalisé en plein restructuration. 

Avec un style artisanal et débrouillard, Maitre Gims et les 320 de millions de vues de son « Sapé comme Jamais », Black M, MHD ou Stromae imposent de nouveaux codes culturels et une nouvelle économie qui séduisent déjà le grand public. 

Publicité

Sans concession. Ils révèlent une génération hyper connectée, imprévisible et désinhibée, qui ne se contente plus de raconter une Afrique fantasmée. Tout a commencé avec le succès du tube 1er Gaou par Magic System. Aujourd’hui, ce groupe Ivoirien lance un festival international à Abidjan, tandis que les cadres des majors parisiennes s’installent en Côte d’Ivoire… 

Réinventer l'industrie musicale

Le vrai problème du continent, c’est comment structurer l’Afrique pour qu’elle devienne une terre viable pour les musiques qui sont diffusées. Les deux moteurs de l’industrie musicale sont le life et de plus en plus le digital.  Akotchaye Koula Okio

France métisse

« Sapé comme jamais » est la preuve qu’aujourd’hui la France est vraiment métissée, imprégnée d’africanité. Maître Gims

Fierté africain

En Afrique, on s’en fout que tu aies fait Bercy. On est fier de toi en Afrique, tu es fier de toi-même. Angélique Kidjo 

Avec de reportages à Abidjan et Paris avec

Avec 

Un documentaire d’Elodie Maillot, réalisé par Manoushak Fashahi 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Liens

L’industrie de la musique en Afrique : un dossier proposé par le site de la fondation Music in Africa, qui soutient le secteur de la musique sur le continent

Afrique : comment les médias tentent de propulser l’industrie musicale? Un article publié par le site d’actualités Afrotribune en janvier 2018

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Elodie Maillot
Production déléguée
Manoushak Fashahi
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration