Rencontres numériques et amours hors-ligne : épisode 4/4 du podcast Histoires de rencontre : Nous deux, où, quand, comment ?

Un couple d’ado s’embrasse sur un lit.
Un couple d’ado s’embrasse sur un lit. ©Getty - Jupiterimages
Un couple d’ado s’embrasse sur un lit. ©Getty - Jupiterimages
Un couple d’ado s’embrasse sur un lit. ©Getty - Jupiterimages
Publicité

Au XXIe siècle, Internet va offrir au marché de la rencontre un nouvel espace. Sites, et applis de rencontre explosent. À côté de ce nouvel outil, hommes et femmes continuent de se réunir dans des espaces collectifs où des petits mondes de résistances et de partages se construisent et fleurissent.

Avec les plateformes de rencontre et les réseaux sociaux, la géographie de la rencontre amoureuse s’élargit encore un peu plus. Lieu de rencontres récréatives et éphémères pour les jeunes, les sites de rencontre sont également le moyen privilégié de la remise en couple pour une deuxième ou troisième union.

Mais, le sociologue Jean-Claude Kaufmann s’interroge : “Internet, est ce que c'est un lieu ? Internet, c'est un lieu abstrait, c'est un monde parallèle”. Pour lui, l’un des endroits de rencontre sont les fêtes : “C'est extrêmement important, les fêtes, toutes les formes de fêtes. Pourquoi ? Tout bêtement, parce que quand on rentre dans une fête, il y a un bonheur. Le bonheur d'abandonner le contrôle sur soi-même, la maîtrise sur soi-même.”

Publicité

Pourtant, la sociologue Marie Bergström partage des chiffres édifiants sur les lieux de rencontre : “Nous n’avons pas de chiffres très récents pour la France, mais on a des chiffres pour l'Allemagne et les Etats-Unis. Et dans les deux pays, les rencontres sur les sites et les applications, sont le troisième lieu de rencontre le plus important. Les plateformes de rencontres ont détrôné notamment les rencontres dans les bars et les boîtes”.

Comment ces nouveaux outils impactent et transforment la rencontre amoureuse ou sexuelle ? Comment la jeune génération vit-elle la rencontre amoureuse ? Quelle différence entre les réseaux sociaux et les bals d’antan ? Entre les billets tendres et les vocaux échangés massivement entre jeunes ? Aujourd’hui les unions sont diverses, changeantes, le célibat augmente, et malgré ces évolutions, la quête du partenaire, si ce n’est de toute une vie, tout du moins le plus durable possible, perdure et persiste.

Un jeune homme témoigne et se désole : “Ce système d’application de rencontre, ça va quand même de pair avec la numérisation et l'isolement croissant des sociétés occidentales. Au lieu de bals populaires au lieu de moments sociaux festifs, au lieu d'occasions de rencontres sociales, on a ça maintenant. Si on prend du recul et qu'on réfléchit, ça peut paraître un peu attristant”.

Ces applications sont une privatisation des rencontres amoureuses, comme nous l’explique Marie Bergström : “C'est privé parce que les rencontres en ligne sont beaucoup plus discrètes. On fait des rencontres et les amis et l'entourage n'ont pas besoin de le savoir. Donc c'est des rencontres, souvent à l'extérieur du cercle de sociabilité, mais parfois aussi à l'insu de ce cercle. Et donc, c'est une forme de privatisation, c’est un outil de privatisation.”

Néanmoins, les hommes et les femmes aspirent toujours à se retrouver dans des espaces de sociabilité collective et des occasions festives. Tour d’horizon d’une époque où un bal paysan devient le lieu d’une insurrection douce, face à la montée des individualismes et d’un monde numérisé.

Un documentaire de Julie Navarre, réalisé par Jean-Philippe Navarre.

Avec :

Marie Bergström (sociologue),

Jean-Claude Kaufmann (sociologue),

Michel Chomarat (Editeur et spécialiste de la mémoire LGBT),

Sophie Jacotot (danseuse et historienne de la danse),

Kaddour Hadadi (auteur et chanteur du groupe HK),

Danièle, Laura, Christelle et Manu, Aurélie et Yann, Axelle, Iria, Jacques, Anthony, Ludovic, Thibault et Noé.

Les sons du bal ont été enregistrés lors du bal paysan à la ferme de Grohan, merci à tous pour leur accueil.

Documentation musicale : Virginie Gresset – Qiting Wang

Mixage  : Hervé Dubreuil

Bibliographie :

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk , la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 31/10/22 le film de Isabelle Broué - Lutine (97' - 2016)

L'équipe