Echantillon sur des bandelettes avant amplification dans un test coronavirus COVID-19 ©AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER
Echantillon sur des bandelettes avant amplification dans un test coronavirus COVID-19 ©AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER
Echantillon sur des bandelettes avant amplification dans un test coronavirus COVID-19 ©AFP - JEAN-FRANCOIS MONIER
Publicité
Résumé

Le principe de la méthode scientifique est de s'approcher de plus en plus de la réalité, en suivant un processus d'essai-erreur.

En savoir plus

Pour atteindre la réalité, des procédures systématiques de vérification par les pairs sont mises en place pour être sûr de ne pas faire fausse route. Ce "working progress" signifie que la recherche avance par tâtonnements, que le droit à l'erreur est indispensable, puisqu'il faut explorer de fausses pistes avant de pouvoir les éliminer. 

Il faut s'aventurer dans des pistes audacieuses puis savoir les valider ou non le moment venu. Ce fragile cheminement signifie que la science est en mouvement permanent, et qu'elle n'est que temporairement "juste", jusqu'à preuve du contraire... 

Publicité

Solide et fragile à la fois, on ne peut s'appuyer sur la science que jusqu'à un certain point, et savoir ouvrir les yeux sur de nouvelles pistes qui s'ouvrent.

Place à l'imagination

C'est l'imagination au pouvoir dans les sciences. Ça part dans tous les sens, avec des chercheurs dans tous les coins pour faire un vaccin, pour comprendre l'immunité. Ils imaginent des tas de concepts et certains de ces concepts dans quelques mois, dans quelques années, seront une connaissance scientifique solide. Vincent Jullien

Besoin de modélisation

Une épidémie qui a commencé il y a 3 mois et où vous êtes à 100.000 personnes infectées et vous allez passer de 100.000 à 200.000 en 3 jours. Des choses que notre cerveau a du mal à capturer. Samuel Alizon

La clé de l'action 

Avoir des diagnostics sûrs et rapides me semble un prérequis extrêmement important à tout contrôle de l'épidémie. Si on peut savoir dans la minute qu'une personne est infectée avec un taux de fiabilité élevé, c'est à dire le plus voisin de 100% possible, à ce moment-là, on peut vraiment agir. Bruno Canard

Avec

Bibliographie

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner le film Cherche toujours des réalisateurs Etienne Chaillou et Mathias Théry (52 minutes, 2008) jusqu'au 23/11/2020. 

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Assia Khalid
Réalisation
Lydia Ben Ytzhak
Production déléguée
Jules Crétois
Collaboration
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration