mutilation génitale
mutilation génitale ©Getty - Andrea Bruce/The Washington Post via Getty Images
mutilation génitale ©Getty - Andrea Bruce/The Washington Post via Getty Images
mutilation génitale ©Getty - Andrea Bruce/The Washington Post via Getty Images
Publicité

En France, on parle communément d’”excision” et sous ce terme se tiennent invisibles les différentes formes de mutilations sexuelles et plus encore les femmes concernées.

Selon les blessures infligées, la gravité des lésions, les contextes de l’opération, les choix de vie et de sexualité, la vie des femmes qui ont subi des mutilations sexuelles n’est pas tracée d’avance. En Europe, les estimations portent à 500 000 le nombre de femmes concernées.  

Depuis une dizaine d’année la réparation du clitoris est enseignée dans les facultés de médecine. Ces réparations ne concernent pas que le clitoris, mais souvent d’autres parties du sexe féminin selon les mutilations vécues. De nombreuses femmes souhaitent en bénéficier avec l’espoir de reconquérir, tout autant symboliquement que physiquement, leur vie sexuelle.  Mais la chirurgie n’est qu’un moment, une séquence médicale, se réparer c’est aussi se choisir une nouvelle vie, se reconstruire. 

Publicité

Avec

  • Sabreen Al'Rassace, réalisatrice et militante contre les mutilations sexuelles féminines 
  • Armelle Andro, socio-démographe 
  • Jasmine Abdulcadir, gynécologue aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) 
  • Nathalie Recordon, psychologue et sexologue 

Bibliographie

Liens

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Nedjma Bouakra
Production déléguée
Yvon Croizier
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration