Les étudiants de l'académie militaire Saint-Cyr Coetquidan se préparent avant les cérémonies à l'Arc de Triomphe à Paris le 8 mai 2022.
Les étudiants de l'académie militaire Saint-Cyr Coetquidan se préparent avant les cérémonies à l'Arc de Triomphe à Paris le 8 mai 2022.
Les étudiants de l'académie militaire Saint-Cyr Coetquidan se préparent avant les cérémonies à l'Arc de Triomphe à Paris le 8 mai 2022. ©AFP - Ludovic MARIN / PISCINE /
Les étudiants de l'académie militaire Saint-Cyr Coetquidan se préparent avant les cérémonies à l'Arc de Triomphe à Paris le 8 mai 2022. ©AFP - Ludovic MARIN / PISCINE /
Les étudiants de l'académie militaire Saint-Cyr Coetquidan se préparent avant les cérémonies à l'Arc de Triomphe à Paris le 8 mai 2022. ©AFP - Ludovic MARIN / PISCINE /
Publicité
Résumé

Comment réformer une école vieille de plus de deux siècles ? Comment réformer une école où la transmission des traditions est constitutive de la formation des chef•fe•s ? L’académie militaire de St-Cyr se réforme et c’est une bonne nouvelle.

En savoir plus

Pour la quatrième fois depuis son transfert en Bretagne en 1947, St-Cyr se réforme dans le but déclaré de diversifier ses recrutements et préparer les chefs aux conflits de demain. Elle change de nom aussi : on ne dit plus “les écoles” mais l’Académie militaire de St-Cyr Coëtquidan.

Une Académie qui pour l’un de ses lieutenants colonels est à l’image de la société : “Saint-Cyr a toujours été et restera toujours le reflet de la société, puisque ce sont des jeunes de notre société qui viennent intégrer les rangs de Saint-Cyr".

Publicité

Une Académie qui reste pleine de traditions, qui ont un rôle essentiel à jouer selon le sociologue Claude Weber : “le rôle des traditions, ce n'est pas du tout un rôle folklorique comme certains pourraient l'envisager. C'est tout d'abord la capacité à s'intégrer dans une lignée. Nos élèves arrivent, on leur fait prendre conscience de leurs racines, qui les obligent. Les traditions, c'est aussi un moyen de favoriser la réflexion des élèves. L'histoire militaire nous donne énormément d'exemples, de faits très incarnés, concrets, dans lesquels les chefs ont eu des choix à poser, ont dû les assumer avec des débats importants vis à vis de l'honneur, vis à vis de la discipline, du respect de la parole donnée. Donc, les traditions, pour moi, c'est un remarquable levier d'éducation”.

Une Académie qui est capable comme l’explique le général Hervé de Courrèges de s’adapter à l’air du temps : “La caractéristique de l'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, c'est que nous avons un employeur unique en sortie. Nous avons l'armée de terre et donc en permanence, il y a un phénomène itératif qui nous permet de réinjecter dans la formation dont bénéficient nos élèves tout ce que vit l'armée de terre aujourd'hui en opérations extérieures et peut être demain dans d'autres types de conflits. Donc on l'adapte au fur et à mesure”.

Alors que 90% du corps des généraux d’active est aujourd’hui composé de St-Cyriens passés par l’École spéciale militaire (ESM), les officiers de l’École militaire interarmes (EMIA) issus du recrutement interne sont toujours confrontés au plafond de verre qui leur interdit l’accès au généralat et aux postes de commandement.

Avec la création de l’EMAC, l’École militaire des aspirants de Coëtquidan qui forme des officiers sous contrat, l’académie entend donner une place plus grande à des profils issus de la société civile. Cela suffira-t-il à diversifier les profils des chefs de demain ?

Marquée par la mort en 2012 d’un de ses élèves-officiers lors d’un exercice de transmission des traditions, l’académie peine à intégrer en son sein davantage de femmes (10% des effectifs de l’ESM) et de personnes issus de milieux sociaux plus variés.

Un documentaire de Raphaël Krafft, réalisé par Yvon Croizier.

Avec :

Claude Weber, sociologue

Axel Augé, sociologue,

Général Hervé de Courrèges,

Un commandant de l'Académie militaire de St-Cyr Coëtquidan, et les officiers et élèves officiers de l’académie militaire.

Bibliographie

Claude WeberA genou les hommes. Debout les officiers. La socialisation des Saint-Cyriens, Pur, 2012

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Raphaël Krafft
Production
Anahi Morales
Collaboration
Yvon Croizier
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Annelise Signoret
Collaboration