Le fichier central de la sûreté nationale conservé aux archives nationales
Le fichier central de la sûreté nationale conservé aux archives nationales
Le fichier central de la sûreté nationale conservé aux archives nationales ©Radio France - Laëtitia Druart
Le fichier central de la sûreté nationale conservé aux archives nationales ©Radio France - Laëtitia Druart
Le fichier central de la sûreté nationale conservé aux archives nationales ©Radio France - Laëtitia Druart
Publicité
Résumé

Des vies dans des serveurs et des noms sur des fiches

En savoir plus

Aujourd’hui nos vies ont des reproductions sous forme de données ou de traces dans des serveurs et sont répliquées partout dans le monde. De quoi sont faites ces données, comment sont-elles utilisées, qu’est-ce qu’elles racontent de notre identité ?

2,5 millions de fiches et 600 000 dossiers constituent le fichier central de la sureté nationale, un incroyable «fossil archivistique» conservé aux archives nationales datant du 19ème siècle et qui raconte de manière administrative le destin de millions de personnes.

Publicité

Classer les signes visibles, marquer les gens, le fichage des êtres humains que ce soit économique ou politique suscite toujours des inquiétudes légitimes. Des serveurs de Pantin aux fichiers administratifs, réflexion autour du fichage et de l’identification.

Qu’est ce qui fait mon identité, la vôtre, qu’est ce qui fait que je suis différent de vous, qu’est ce qui fait que vous êtes unique et que personne ne vous ressemble ?

J’ai besoin de vivre dans une société dans laquelle des gens cachent des choses.

Ces fichiers sont la seule trace de l’existence de millions de gens.

Avec :

Un documentaire de Laëtitia Druart, réalisé par Doria Zénine

Bibliographie  

A quoi rêvent les algorithmes ? Nos vies à l'heure des big data - Dominique Cardon, éditions du Seuil

Histoire de l’identification des personnes - Ilsen About et Vincent Denis, éditions de La Découverte

Fichés ? Photographie et identification du second empire aux années 60 - Catalogue de l’exposition sous la direction de Jean-Marc Berlière et Pierre Fournié 

Extraits des films  

« Le prisonnier » de George Markstein et Patrick McGoohan (1967)

« Alphaville » de Jean Luc Godard (1965)

« Brazil » de Terry Gilliam (1985)

Liens 

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Alisonne Sinard
Collaboration