Liste des personnes recherchées par les membres de la Fraction Armée Rouge ©AFP - DPA - AFP
Liste des personnes recherchées par les membres de la Fraction Armée Rouge ©AFP - DPA - AFP
Liste des personnes recherchées par les membres de la Fraction Armée Rouge ©AFP - DPA - AFP
Publicité
Résumé

Comment grandir dans un pays vaincu, occupé, et par dessus tout coupable ?

En savoir plus

Première diffusion : 26 avril 2018

Dans les anciens pays de l’axe, ces groupes ont vécu la même chose et posent les mêmes questions accusatrices à la génération de leurs parents. Mickael Prazan

Publicité

Ces trois pays ont perdu la guerre et ont été envahi par les Américains. Ce sont les trois pays où il y a le plus de bases américaines au monde. Francesco Giorgini

25 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, c’est dans les anciens pays de l’Axe, Japon, Allemagne, Italie, que la violence des groupes terroristes d’extrême gauche issus de 68 a été la plus meurtrière. 

Pour rappel, en Allemagne, de 1970 à 1998, la RAF a fait 34 morts. 

Les Brigades rouges, elles, ont revendiqué 86 meurtres. 

Il y a une véritable attente qui nourrit les luttes sociales tout au long des années 50 et 60. Luttes sociales qui sont parfois très violentes parce que la familiarité avec les armes est normal parce qu’on sort de la seconde guerre mondiale. Francesco Giorgini

Dans le cas de l’Armée Rouge Japonaise on parle de 110 morts. 

En comparaison, en France, les groupuscules issus de la Gauche prolétarienne, les NAPAP, ou les Brigades internationales ont fait en tout 3 victimes.  Le groupe le plus meurtrier, Action Directe, qui naitra bien des années plus tard, au cours des années 80,  est responsable de 10 morts.  

Ce n’est pas un hasard cette traque de Touvier...  Ce n’était pas simplement fantasmatique le rapport à la résistance, pour beaucoup de militants de la Gauche Prolétarienne c’était une page mal tournée. Lucas 

Avec

  • Astrid Proll, ancienne membre de la RAF
  • Dorothea Hauser, historienne
  • Mickael Lucken, directeur du Centre d’études japonaises à l’Inalco
  • Mickael Prazan, documentariste
  • Francesco Giorgini, journaliste
  • Barbara Balzerani, ancienne membre des Brigades Rouges
  • Emmanuelle Loyer, historienne
  • Alain Geismar, ancien dirigeant de la gauche Prolétarienne Lucas, ancien membre de la Gauche prolétarienne

Une série documentaire de Kristel Le Pollotec, réalisée par Christine Robert

Liens et bibliographie

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production
Christine Robert
Réalisation
Kristel Le Pollotec
Production déléguée
Annelise Signoret
Collaboration
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Alisonne Sinard
Collaboration
Mathias Mégy
Collaboration