France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Par François Noudelmann Réalisation: Clotilde Pivin L'amour est un sujet sérieux pour les philosophes. L'un des premiers, Socrate, réunit ses amis pour en disserter autour d'un banquet. Mais il n'a pas donné pas le fin mot de l'amour, laissant ses convives broder de beaux discours et tenter de le charmer. Si la puissance de l'amour est indispensable à la philosophie pour conduire son désir de vérité, il demeure insaisissable. On suit sa trace à travers les grandes théories sous des noms d'emprunts : passion, libido, amitié... L'amour serait-il avant toute chose un discours dont on ne pourrait que décrire les figures? Roland Barthes en a dessiné le tracé: elles respectent des logiques et des codes, mais elles font toujours courir l'analyste derrière l'amoureux.

Références

L'équipe

Marianne Chassort
Collaboration