Publicité
En savoir plus

Par François Noudelmann Réalisation: Pierrette Perrono La musique dite contemporaine a produit, tout au long du XXe siècle, des pratiques et des théories inventives qui ont transformé la réflexion esthétique. De manière moins polémique que lors des années 60, la création musicale a investi depuis quelques décennies des domaines conceptuels qui lui sont propres et qui la débordent : le son, la technologie, l'écoute, l'espace... Cependant la prétention à définir, comme Adorno, une philosophie de la nouvelle musique semble dépassée. Et c'est plutôt depuis les pratiques plurielles que surgissent des réflexions inédites sur les archétypes sonores, la spectralité ou les microtemporalités. Au-delà des oppositions très plates entre le tonal et l'atonal, la sérialité et la sensibilité, la question du sens revient en force dans la création musicale.

Références

L'équipe

Marianne Chassort
Collaboration