Le crime comme matière romanesque

Les écrivains et le fait divers, Minh Tran Huy, 2017
Les écrivains et le fait divers, Minh Tran Huy, 2017 - Flammarion
Les écrivains et le fait divers, Minh Tran Huy, 2017 - Flammarion
Les écrivains et le fait divers, Minh Tran Huy, 2017 - Flammarion
Publicité

Quand les écrivains s'emparent du fait divers

Avec

Le crime n’a jamais cessé de fasciner la littérature, notamment à travers les « faits divers ». Mais celle-ci n’y a pas toujours vu la même chose. D’où l’intérêt de retracer avec la romancière Minh Tran Huy (Les écrivains et le fait divers, Flammarion, 2017) une « autre histoire de la littérature » des fameux canards d’Ancien Régime à la littérature mémoriale contemporaine.

L'équipe