La Descente de Croix, vitrail de Jean-Michel Alberola et Dominique Duchemin rpour la Cathédrale  Saint-Cyr et Sainte-Juliettede Nevers (Bourgogne) ©AFP - MANUEL COHEN / MCOHEN
La Descente de Croix, vitrail de Jean-Michel Alberola et Dominique Duchemin rpour la Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Juliettede Nevers (Bourgogne) ©AFP - MANUEL COHEN / MCOHEN
La Descente de Croix, vitrail de Jean-Michel Alberola et Dominique Duchemin rpour la Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Juliettede Nevers (Bourgogne) ©AFP - MANUEL COHEN / MCOHEN
Publicité
Résumé

Frédéric Worms s'entretient avec Michaël Levinas et Pierre Gisel.

avec :

Michaël Lévinas, Pierre Gisel (théologien).

En savoir plus

A l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme, commande a été faite à Michaël Levinas par la communauté protestante de Suisse d’une Passion selon saint Marc dont le titre même comporte une question : « une passion après Auschwitz ». Le compositeur y a vu une épreuve et une expérience multiple, musicale, historique, philosophique, éthique. Tout s’y mêle, la forme de la passion, la question de l’antisémitisme, les chants et les cris d’Auschwitz. Un colloque a accompagné la représentation de l’œuvre. Pierre Gisel, théologien et philosophe des religions à Lausanne, co-organisateur du colloque et du volume se joint ici à la discussion à trois. Le colloque déplie tous les enjeux que l’œuvre mêle. La discussion à trois les reprend encore. Et en découvre d’autres, entre les lignes, entre les notes. Les malentendus, judaïsme et protestantisme, les écoutes et les engagements, musicaux et religieux, la singularité de chaque événement, l’histoire, tout s’y rejoue. Une Passion partagée, réfléchie, composée, pour notre temps. 

La captation du concert "La Passion selon Marc – Une passion après Auschwitz" de Michaël Levinasest disponible sur le site d'Arte jusqu'au 20 décembre 2017.

Publicité
Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Céline Leclère
Collaboration