L'adolescence, épreuve à haut risque ?
L'adolescence, épreuve à haut risque ?
L'adolescence, épreuve à haut risque ? ©AFP - SAH / CULTURA CREATIVE
L'adolescence, épreuve à haut risque ? ©AFP - SAH / CULTURA CREATIVE
L'adolescence, épreuve à haut risque ? ©AFP - SAH / CULTURA CREATIVE
Publicité
Résumé

Frédéric Worms s'entretient avec le philosophe Paul Audi.

avec :

Paul Audi (philosophe, enseignant, membre statutaire de l’équipe de recherches Philépol à l’Université Paris Descartes).

En savoir plus

Que se passe-t-il « au sortir de l’enfance » ? L’adolescence, selon Paul Audi, est d’abord une épreuve de la vie, plus métaphysique en un sens que psychologique ou sociale, et qui en explique les formes et parfois les dérives psychologiques et sociales. Une épreuve de la « finitude » de la vie, de la nécessité d’assumer - ou de refuser d’assumer - la dette de la vie (donnée par les autres), ce qui explique la destruction ou la création adolescente. L’adolescence révèle donc l'épreuve de la vie en soi, qui renvoie à toute la pensée de la vie chez Paul Audi, un sentiment de vivre qui nous constitue comme des sujets, et qui est ou bien une épreuve redoutable, ou bien une puissance de création. Au-delà du « moi » biographique, une force vitale, dans l’intimité de chacun, et dans les relations avec les autres et le monde, qui explique toutes les épreuves de l’existence et toutes les puissances de l'art.

Colloque les « Nouveaux réalismes » organisé par Paul Audi et Yves-Charles Zarka les 13-14 octobre 2017 (Université de la Sorbonne, Amphithéâtre Durkheim)

Publicité

La musique diffusée pendant l'entretien est un extrait du Quatuor à cordes n°2 « Les Lettres intimes » de Leos Janáček, interprété par David Grimal et le Quatuor Les Dissonances.

2 min
Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Céline Leclère
Collaboration