Robert Débré à son bureau
Robert Débré à son bureau
Robert Débré à son bureau  - D.R.
Robert Débré à son bureau - D.R.
Robert Débré à son bureau - D.R.
Publicité
Résumé

Nous vous proposons aujourd'hui la saga des Debré : Patrice nous parle de Robert. Le professeur d’immunologie, fils du peintre Olivier et petit-fils du grand pédiatre nous conte son histoire dans son livre paru aux éditions Odile Jacob, "Robert Debré, une vocation française".

avec :

Patrice Debré (Professeur en immunologie).

En savoir plus

En partenariat avec Le Quotidien du Médecin

Fils de rabbin, Robert Debré se déclare athé très jeune. L’affaire Dreyfuss le cueille au seuil de sa maturité et le voilà qui s’engouffre dans les arcanes de la République française. Il va y côtoyer l’intellingentsia de l’époque avec  Charles Péguy en point de mire.

Publicité

Il participe à l’université populaire et à différente … de solidarité sociale.
C’est décidé la pédiatrie sera son credo. Il vouvoie les enfants et leur fait construire un hôpital spécifique. Refusant de porte l’étoile jaune durant la seconde guerre mondiale, il part dans la clandestinité et sera présent au service santé FFI le jour de l’insurrection parisienne.
Membre  de l’Académie de Médecine, ayant de nombreux élèves il reçoit au nom de l’UNICEF le prix Nobel de la paix, crée le Centre international de l’enfance et surtout il invente en 1958 les hôpitaux universitaires qui rapprochent , médecins, enseignants et chercheurs. Une refonte obtenue par ordonnances qui fête ses 60 ans cette année. Un bilan s’impose sûrement pour s’adapter aux changements médicaux de notre époque mais ce qui est sûr, Robert Debré, précurseur, mérite  notre respect.

  • Le choix musical de notre invité

"Clair de lune" de Claude Debussy interprété par François-Joël Thiollier

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Didier Lagarde
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration