Le double en partage

Raymonde et Lucienne, des jumelles françaises nées en 1912 à Paris et qui vivent ensemble depuis leur retraite.
Raymonde et Lucienne, des jumelles françaises nées en 1912 à Paris et qui vivent ensemble depuis leur retraite. ©AFP - Pierre Andrieu
Raymonde et Lucienne, des jumelles françaises nées en 1912 à Paris et qui vivent ensemble depuis leur retraite. ©AFP - Pierre Andrieu
Raymonde et Lucienne, des jumelles françaises nées en 1912 à Paris et qui vivent ensemble depuis leur retraite. ©AFP - Pierre Andrieu
Publicité

Notre invitée, Isabelle Lortholary, journaliste, elle-même jumelle a recueilli des témoignages de jumeaux sur leur vécu tandis que des psychanalystes, ethnologues et médecins commentent leur dire pour écrire son dernier livre : "Jumelles, jumeaux. Une histoire de miroirs" (Albin Michel).

Avec
  • Isabelle Lortholary Journaliste

En partenariat avec Le Quotidien du médecin

Les jumeaux tantôt vénérés tantôt honnis selon les sociétés et les époques voient leur nombre s’accroître en raison des grossesses plus tardives et des traitements de l’infertilité qui stimulent l’ovulation : même patrimoine génétique pour ceux qui sont issus du même oeuf, ou patrimoine différent pour ceux qui proviennent de la fécondation des deux ovocytes. Ce qui compte c’est le partage ou non du même placenta. Mais quels qu’ils soient, les jumeaux ne sont jamais tout à fait identiques. 

Publicité

Une étude de jumeaux monozygotes du Minnesota qui ont été séparés à la naissance montre la part de l’environnement par rapport à l’hérédité. Récemment l’astronaute américain Scott Kelly qui a passé 340 jours dans la navette spatiale a eu 7% de son génome transformé par rapport à celui de son frère jumeau resté sur terre.

Ce double complice, parfois harmonieux (jusqu’à l’inceste du 2e type) parfois en rivalité (cela commence avec Jacob et Esaü) permet-il une construction de l’identité de chacun. Le regard dans le miroir interroge : est-ce moi ou est-ce ma soeur ?

Alors que penser de cette phrase : « On ne naît pas jumeaux on le devient sous le regard de l’autre » ?

  • Le choix musical de notre invitée

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Rediffusion de l'émission du 01/05/2018

L'équipe