Les neurones pyramidaux de l'hippocampe d'un lapin. L'hippocampe fait partie du cortex cérébral, il est le centre nerveux impliqué dans la mémoire.
Les neurones pyramidaux de l'hippocampe d'un lapin. L'hippocampe fait partie du cortex cérébral, il est le centre nerveux impliqué dans la mémoire.
Les neurones pyramidaux de l'hippocampe d'un lapin. L'hippocampe fait partie du cortex cérébral, il est le centre nerveux impliqué dans la mémoire. ©AFP - Sercomi/ BSIP
Les neurones pyramidaux de l'hippocampe d'un lapin. L'hippocampe fait partie du cortex cérébral, il est le centre nerveux impliqué dans la mémoire. ©AFP - Sercomi/ BSIP
Les neurones pyramidaux de l'hippocampe d'un lapin. L'hippocampe fait partie du cortex cérébral, il est le centre nerveux impliqué dans la mémoire. ©AFP - Sercomi/ BSIP
Publicité
Résumé

Se souvenir ou oublier quel est le plus déconcertant ? Se souvient-on davantage des drames ou des événements heureux ? Comment un mot, une image, un paysage, une situation peuvent-ils raviver des souvenirs ?

avec :

Sarah Coscas (psychiatre), Karim Benchenane (Neuroscientifique, chercheur au CNRS, responsable de l’équipe “Memory, Oscillations and Brain states” au sein de l’unité́ Plasticité́ du Cerveau à l’ESPCI-ParisTech).

En savoir plus

C'est ce que nous découvrirons avec Sarah Coscas, psychiatre et Coprésidente du groupe d'études grossesse et addictions (GEGA) et Karim Benchenane, chercheur au CNRS, responsable de l’équipe “Memory, Oscillations and Brain states” au sein de l’unité Plasticité du Cerveau à l’ESPCI-ParisTech, et que vous retrouverez durant le colloque GYPSY intitulé « La mémoire nous joue-t-elle des tours ? » qui se tiendra les 8 et 9 décembre à l’Université Paris V-René Descartes.

La mémoire est supposée enregistrer des informations venant d’expériences et d’événements divers et conserver la faculté de les restituer. Ce d’autant que les émotions influencent la mémorisation, au point de la distordre. En effet, certains souvenirs, plus coriaces que d’autres, insistent et nous hantent tandis que des pans entiers de notre mémoire peuvent s’effacer complètement notamment à cause de maladies neuro-dégénératives ou de chocs émotionnels. 

Publicité

Tout n’est pas fixe dans notre mémoire et nous pouvons même induire de faux souvenirs …

A chacun sa mémoire et ses mémoires.

Les liens 

17e colloque GYPSY " La mémoire nous joue-t-elle des tours ?" les 8 et 9 décembre au Centre universitaire des Saints-Pères à l'amphithéâtre Binet, 45 rue des Saints-Pères - 75006 Paris

Groupe d'Etudes Grossesse et addictions (GEGA)

Karim Benchenane - Mémoire, Oscillations et état de vigilance. Unité Plasticité du Cerveau à l’ESPCI-ParisTech

  • Le choix musical de nos invités

"Whats going on" par Marvin Gaye (CD Motown 001552-02)

Références

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Didier Lagarde
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration