Archéologie de la Res Publica : épisode 2/5 du podcast Dans quel état est le droit ?

Abréviation de « Senatus Populusque Romanus » (SPQR), devise en latin qui signifie « Le Sénat et le peuple romain », et emblème de la République romaine.
Abréviation de « Senatus Populusque Romanus » (SPQR), devise en latin qui signifie « Le Sénat et le peuple romain », et emblème de la République romaine. ©AFP - © FILIPPO MONTEFORTE
Abréviation de « Senatus Populusque Romanus » (SPQR), devise en latin qui signifie « Le Sénat et le peuple romain », et emblème de la République romaine. ©AFP - © FILIPPO MONTEFORTE
Abréviation de « Senatus Populusque Romanus » (SPQR), devise en latin qui signifie « Le Sénat et le peuple romain », et emblème de la République romaine. ©AFP - © FILIPPO MONTEFORTE
Publicité

Conversation avec l'historienne spécialiste en études romaines anciennes Claudia Moatti sur les usages de l’histoire, l’art de comparer et la puissance de l’imagination politique.

Avec
  • Claudia Moatti Historienne en études romaines anciennes, professeure d'histoire romaine à l'Université Paris 8 et professeure auxiliaire en droit et lettres à l'Université de Californie du Sud.

Les Romains de la République ne savaient pas qu’ils vivaient en République. Mais ils savaient que la Res publica est « incertaine et imprécise, fluctuante et ouverte, en tant qu’elle est du ressort des citoyens » et que cette indétermination même est la « seule condition de la politique comme monde commun ». 

Nous en parlons avec Claudia Moatti, historienne en études romaines anciennes, professeure d'histoire romaine à l'Université Paris 8 et professeure auxiliaire en droit et lettres à l'Université de Californie du Sud.

Publicité

Il ne faut pas chercher à traduire « Res publica » parce qu’on ne saisit pas la spécificité du latin.

Le projet du livre "Res publica : histoire romaine de la chose publique" n’était pas de trouver la bonne traduction de la « Res publica », mais de voir les significations que cette locution a pu prendre à travers l’histoire, et la richesse des représentations qui se trouvent derrière le latin. Il faut chercher dans les langues elles-mêmes la solution de nos énigmes.

On ne peut pas traduire « la république est la chose du peuple » car les Romains ne savaient pas qu’ils vivaient dans une république.

>>> Extrait musical choisi par l'invitée : " Six Gnossiennes: No. 3, Lent" d'Erik Satie, jouée par la pianiste française Anne Queffélec.

L'équipe