« Aux sources de l’écologie politique » : épisode 1/5 du podcast Ecologie et politique : le grand malentendu

  ©Getty - © Florian Gaertner
©Getty - © Florian Gaertner
©Getty - © Florian Gaertner
Publicité

Où en est-on en matière d'écologie ? Tour d'horizon des origines de l'écologie.

Avec
  • Floran Augagneur Philosophe des sciences, ancien conseiller scientifique de la Fondation pour la nature et l’homme, l’ex-Fondation Nicolas Hulot, aujourd’hui vice-président de la Commission nationale du débat public (CNDP)

L’écologie reformule la question du savoir et du pouvoir. D’un côté, l’expérience démocratique affirme que la raison du peuple est, par définition, toujours la meilleure. De l’autre, les scientifiques revendiquent leur expertise et accordent leur confiance aux progrès à venir. L’écologie est bien devenue politique : elle appelle à un changement de l’organisation sociale. Mais c’est une nébuleuse, traversée de courants hérités des premiers théoriciens. Retour sur sa déjà longue histoire.

Serge Moscovici, père de la psychologie sociale après-guerre : 

Publicité

"Un individu ne raisonne pas de la même manière selon qu'il est seul ou en présence des autres".

Nicolas Hulot à propos du rôle des minorités ou des individus sur la société, ou sur le groupe, ou sur la masse :

"Si vous pensez que vous êtes trop petit pour agir, essayez de passer la nuit avec un moustique et vous verrez lequel embête l'autre !".

La majorité, son objectif, c'est la stabilité (...) A côté de cela, les minorités (vegan, etc) peuvent expérimenter des alternatives. Floran Augagneur

Extrait musical : « je suis vert » par Arnold - Album "La Belle".

L'équipe