De l’utopie au XXIe siècle : épisode 2/5 du podcast Habiter, demeurer, se loger

  ©Getty - © aaaaimages
©Getty - © aaaaimages
©Getty - © aaaaimages
Publicité

De la philosophie à la géographie, de l’anthropologie à l’architecture en passant par l’urbanisme ou l’histoire, la notion d’habiter traverse les sciences sociales et humaines et rencontre quelques-uns des débats majeurs de notre vie contemporaine. Habiter, c’est bien plus que se loger.

Avec
  • Marlène Ghorayeb Architecte-urbaniste, docteur en urbanisme et aménagement de l’espace.

Habiter, c’est bien plus que se loger : c’est s’inscrire dans une réalité différente pour chacun, c’est un mode de vie, qui touche à la fois à l’intime et au collectif. Habite-t-on un lieu, un pays ou le monde ? Choisit-on toujours où l’on veut habiter ? Le fait-on par raison ou par émotion ? Seul ou avec d’autres ? Les grandes mutations urbaines des XXe et XXIe siècles bousculent les pratiques traditionnelles, tout comme le font aussi les aspirations nouvelles à des formes plus respectueuses de l’environnement. Et que vivent ceux qui habitent « mal » ou n’habitent nulle part ? Réponses cette semaine.

Les modèles occidentaux de l’urbanisme et de l’architecture au XXe siècle, largement suivis et exportés un peu partout dans le monde, sont toujours opérants. Il s’agit maintenant de penser autrement la ville, avec les enjeux du nouveau siècle et de renouveler la formation à l’intention des étudiants. Les aspirations des habitants d'aujourd'hui rejoignent en bien des aspects les idées des grands utopistes du XIXème (Fourier). Il s'agit d'étudier d’autres manières d’envisager un territoire, en dialogue constant avec tous les acteurs. On ne dit plus « ce qu’il faut faire », on co-construit ! On en parle ce soir en compagnie de Marlène Ghorayeb, architecte urbaniste et professeure à l’ Ecole Spéciale d’Architecture.

Publicité

L’urbanisme est un projet social. Au début du siècle c’était celui d’une société hygiéniste, au milieu du siècle celui d’une société visant la modernité, et nous sommes désormais dans un projet de société écologique.

Il faut travailler avec et pour les habitants, et en amont de la construction d’un projet urbain.

Alors que nous sommes aujourd’hui dans une crise déstabilisante sur tous les plans, on questionne l’absence d’utopie. […] On ne rêve pas la ville et la ville ne fait plus rêver non plus.

>>> Extrait musical : " Shouei" de Yasmine Hamdan.

>>> Actualité : retrouvez Dominique Rousset à Allez savoir. Festival des sciences sociales : en finir avec la nature ?, un événement organisé par la ville de Marseille et l’ EHESS du mercredi 25 au dimanche 29 septembre 2019.

L'équipe