Sophie Calle - "Prenez soin de vous", une exposition à la Biennale de Venise 2007.
Sophie Calle - "Prenez soin de vous", une exposition à la Biennale de Venise 2007. ©Getty -  Eric VANDEVILLE
Sophie Calle - "Prenez soin de vous", une exposition à la Biennale de Venise 2007. ©Getty - Eric VANDEVILLE
Sophie Calle - "Prenez soin de vous", une exposition à la Biennale de Venise 2007. ©Getty - Eric VANDEVILLE
Publicité

Les amours concrets, ou concrètes, leur diversité, leurs ruptures, leurs aventures, leurs souffrances et leurs joies, qui disent tout de l’époque et nous permettent de la penser, d’y résister. Mais qu’en est-il de nos amours, aujourd’hui ? On en discute ce soir avec Claire Marin, philosophe.

Avec
  • Claire Marin philosophe, professeure de philosophie en classe préparatoire et écrivaine

La rupture nous révèle la force de l’amour mais en quoi consiste-t-elle exactement ? Est-ce une force vitale que nous découvrons tout à coup et qui peut nous briser, comme dans le cas de la maladie, avec cette « violence de la vie » que la philosophe du soin a déjà étudiée dans de précédents livres ? Ou est-ce la force d’un lien singulier, avec « quelqu’un » qui nous a défini, et tout coup en nous quittant peut nous briser, dans notre singularité ? Quoi qu’il en soit, la rupture amoureuse n’est pas un épisode secondaire, mais une fenêtre sur ce qui nous constitue. Elle le révèle en le menaçant, mais aussi pour nous le rappeler, et nous y reconduire.

Il est impossible de trouver les mots justes, quoi qu'il arrive, pour que la rupture soit douce, puisque par principe, elle ne peut pas l'être.

Publicité

Quand l'amour nous traverse pour nous fuir, dans ces cas-là, il y a quelque chose de très destructeur. 

(La vie de couple au quotidien). On a l'habitude du corps de l'autre au point qu'il devienne le prolongement du nôtre. 

(Chagrin d'amour) La colère permet de passer d'une forme d'abattement et d'impossibilité, à un élan. Elle est le moteur vers un retour à la vie.

Extrait musical : Tigran Hamasyan - Fides Tua (Live)

Pour en savoir plus :  

Claire Marin : « L’épreuve de la rupture peut nous disloquer jusqu’à la folie » - Le Monde

INTERVIEW - Claire Marin : «Nous sommes dans le déni de la souffrance qu’une rupture provoque»

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Dominique Rousset
Production
René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Patrick Boucheron
Patrick Boucheron
Patrick Boucheron
Production
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Sandrine Chapron
Collaboration
Dany Journo
Réalisation
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration