Manipulation dans les laboratoires du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy
Manipulation dans les laboratoires du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy   - Jean-Marie Huron/CIML
Manipulation dans les laboratoires du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy - Jean-Marie Huron/CIML
Manipulation dans les laboratoires du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy - Jean-Marie Huron/CIML
Publicité

L’illusoire il y a 20 ans est devenu possible. L’activité scientifique bat son plein, mondialisée, elle fait émerger des chercheurs aux idées nouvelles. Ce soir, avec Caroline Robert et Eric Vivier.

Avec
  • Eric Vivier professeur d’immunologie à l’université Aix-Marseille
  • Caroline Robert Médecin et chercheuse, cheffe de l’unité de dermatologie de l’Institut Gustave-Roussy

Le traitement du cancer par l’immunothérapie agit afin de sur-stimuler les défenses naturelles de l’individu. Lever le pied des freins biologiques en nous assurant une défense accrue ? Il fallait y penser. Discussion autour de ce sujet avec Caroline Robert, chef du service de dermatologie à Gustave Roussy, et Eric Vivier, professeur d’immunologie à l’université Aix-Marseille. 

Puisque le cancer provient de nos propres cellules qui dégénèrent [...] la solution idéale serait d'éduquer notre système immunitaire à reconnaître ces "cellules folles" et à les éliminer [...] comme le fait un vaccin. (Caroline Robert)

Publicité

Il y a deux types de cancer : d'origine bactérienne, ou non. Pour soigner une maladie, il faut en connaître la cause. Or, les vaccins qui existent aujourd'hui contre le cancer (de l'utérus par exemple), ne sont pas anti-cancer, ils sont anti-virus et ne guérissent donc qu'un seul type de cancer. (Eric Vivier)

L'immunothérapie est une arme supplémentaire et complémentaire de ce qui existe déjà (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, etc.) qui stimule et débloque le système immunitaire tumoral endormi. (Eric Vivier)

La molécule CTLA-4, présente naturellement dans le corps, régule et inhibe le système immunitaire. En injectant des anticorps anti-CTLA 4, le système immunitaire n'est plus freiné. (Eric Vivier)

Ce sont les cancers les plus violents, ceux avec une mutation (cancer de la peau, du poumon, etc.) qui répondent le mieux à l'immunothérapie. (Caroline Robert)

Extrait musical : The Rolling Stones - Gimme Shelter

Pour en savoir plus :

>>> Eric Vivier - Innate Pharma Marseille 

>>> Caroline Robert - Gustave Roussy

Emission déjà diffusée le 12 février 2019

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Joséphine Lampreia
Collaboration
Sandrine Chapron
Collaboration
Dany Journo
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration