L'écrivain français Didier Daeninckx en mai 2012 à Aubervilliers (France).
L'écrivain français Didier Daeninckx en mai 2012 à Aubervilliers (France). ©Getty - © Ulf ANDERSEN
L'écrivain français Didier Daeninckx en mai 2012 à Aubervilliers (France). ©Getty - © Ulf ANDERSEN
L'écrivain français Didier Daeninckx en mai 2012 à Aubervilliers (France). ©Getty - © Ulf ANDERSEN
Publicité

Rencontre avec Didier Daeninckx, auteur de romans policiers, de nouvelles et d'essais, qui a écrit sur l'affaissement de l'état de droit.

Avec

Ecrire des fictions, pour Didier Daeninckx, auteur de romans policiers, de nouvelles et d'essais, c’est formuler des hypothèses sur le réel. Le polar, aussi, sur notre propre Etat de droit, en longue durée. Mais comment l’ordonner ? Dans son Roman noir de l’histoire, il ordonne le temps à contre-pente de la mémoire. Rencontre avec un art poétique, qui est aussi un souci politique des « Choses vues ».

Les ouvriers du livre dans les grandes villes ont été les premiers artisans à qui on a dû concéder la culture : pour imprimer un livre il faut savoir lire. Cela a créé un milieu d’ouvriers lettrés qui ont accompagné tous les mouvements d’idées et les révoltes, faites à l’aide de placards, d’affiches, de livrets, de manifestes.

Publicité

>>> Extrait musical choisi par l'invité : " 24 Caprices pour mandoline solo : No. 7 in G Major, Vivo et strepitoso" par Vladimir Cosma.

L'équipe

Patrick Boucheron
Patrick Boucheron
Patrick Boucheron
Production
Justine Wild
Collaboration
Sandrine Chapron
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration