Alexis de Tocqueville (vers 1840) ©Getty - © Time Life Pictures
Alexis de Tocqueville (vers 1840) ©Getty - © Time Life Pictures
Alexis de Tocqueville (vers 1840) ©Getty - © Time Life Pictures
Publicité
Résumé

Les intellectuels n’ont pas disparu mais ils ont changé et varié leurs modes d’engagement ! Les philosophes par exemple : ils peuvent être ou avoir été ministres, députés, ambassadeurs, fondateurs de think-tanks, membres de comités d’éthique... Quels sont ces modes d’engagement nouveaux ?

avec :

Gaspard Koenig (Philosophe, enseignant à Science Po, président du think-tank GenerationLibre).

En savoir plus

Les engagements philosophiques contemporains ont leur cohérence : qu’un philosophe de la liberté choisisse comme mode d’engagement la création d’un think-tank, sollicité par les institutions et les médias, en est un signe, moins attendu que d’autres, mais qui recoupe tous les enjeux du présent. Bien au-delà des étiquettes et des slogans, qu’en est-il de la liberté aujourd’hui dans le monde ? N’a-t-elle pas été caricaturée comme libéralisme purement économique ? Mais n’a-t-elle pas besoin malgré tout d’être complétée, la solidarité, la justice ? Sur la corde raide du présent, Gaspard Koenig dessine aussi son chemin. 

Gaspard Koenig, philosophe et essayiste français. Auteur de nombreux essais et romans. Président du laboratoire d'idées GenerationLibre (lancé en 2013). Ses derniers ouvrages : « Voyages d’un philosophe aux pays des libertés » (Editions de l’Observatoire, 2018) et « Time to philo : l’actualité vue par les philosophes »  (Editions Larousse, 2017).

Publicité

La dernière rupture, que Foucault appelle néolibérale, (…) ce sont les libertariens dans les années 70. Là, on change radicalement de paysage : dans le libéralisme classique, l’Etat reste absolument important et la question est la limite de son rôle. Chez les libertariens, la liberté et l’Etat s’opposent. (Gaspard Koenig)

C’est le seul but que l'on puisse se donner collectivement : faire en sorte que ceux qui veulent prendre le risque de cette liberté le puissent. (Gaspard Koenig)

Extrait musical choisi par l'invité : "Tu parles trop” de La Rue Ketanou - Album : "En attendant la caravane" (2000)

Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Sandrine Chapron
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration