©Getty - © Lucy Lambriex
©Getty - © Lucy Lambriex
©Getty - © Lucy Lambriex
Publicité

Une nouvelle série, au point de rencontre de plusieurs disciplines, sociologie, anthropologie, démographie, économie et médecine sur un thème porteur d’avenir : vieillir. Ce soir, avec Pierre-Henri Tavoillot, philosophe.

Avec

Nous commençons ce soir une nouvelle série, au point de rencontre de  plusieurs disciplines, sociologie/anthropologie, démographie, économie et médecine sur ce thème porteur d’avenir : il ne s’agit pas d’une formule ! Vieillir maintenant, vieillir dans ce siècle, vieillir dans le monde qui vient c’est aller au-devant de situations que nulle autre époque n’a jamais proposées, encore moins imaginées. La vieillesse, il n’y a pas si longtemps, était courte, sauf exception. 

Elle devait « se passer » tant bien que mal, affaire de chance, on n’y pouvait pas grand-chose de toute façon. La vieillesse est devenue longue, et, ajoute mon invité, négociable et indéterminée. Plus question de lui assigner un rôle, des attributs, des codes bien identifiables ; elle recèle déjà tant de figures différentes, elle en aura bien plus, il arrive même qu’on rêve pour elle de l’éternité ! 

Publicité

La guerre des générations n’a pas lieu parce que lorsqu’on accorde toute une série d’indicateurs objectifs, (…) on s’aperçoit qu’il y a beaucoup plus une convergence des générations plutôt qu’une guerre des âges. Ça se voit en terme de valeurs : (…) les valeurs sont à peu près les mêmes quelles que soient les générations. (…) L’aide intrafamiliale est très importante (…) : les aidants, les transferts financiers. (…) On choisit davantage peut-être sa famille que par le passé (…) Il y a des relations d’affection qui se créent. Ce n’est pas gagné à tous les coups, mais quand ça existe, ça crée des liens très forts. (Pierre-Henri Tavoillot)

55 min

La troisième vieillesse, celle qu’on veut absolument éviter, c’est celle de la perte d’autonomie, la dépendance. (…) On a passé toute sa vie à se tricoter comme adulte, et on s’aperçoit dans cette troisième phase que ça se détricote. (…) Il y a une mission majeure, une solidarité essentielle : l’accompagnement dans les EHPAD,  même si les personnes ne se pensent plus comme adultes, il est du devoir de l’environnement de continuer à percevoir ces personnes comme adultes. (Pierre-Henri Tavoillot)

Revue population et avenir n°739 (téléchargement des articles payant).

Lecture d'un extrait de « Chasseurs de vieux » de Dino Buzatti (in « Le K »).

L'équipe

Dominique Rousset
Dominique Rousset
Dominique Rousset
Production
Sandrine Chapron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Catherine Donné
Collaboration