Julien Green dans son appartement à Paris en 1955
Julien Green dans son appartement à Paris en 1955
Julien Green dans son appartement à Paris en 1955 ©Getty -  Keystone/Getty image
Julien Green dans son appartement à Paris en 1955 ©Getty - Keystone/Getty image
Julien Green dans son appartement à Paris en 1955 ©Getty - Keystone/Getty image
Publicité
Résumé

A l'occasion de la parution du journal de Julien Green, dans sa version originale, c'est-à-dire non expurgée par l'auteur lui-même, "Mauvais Genres" reçoit l'écrivain et historien Jean-Luc Barré, et Guillaume Fau, conservateur au département des Manuscrits de la Bnf.

avec :

Gérard Fontaine (Docteur en philosophie et ancien administrateur culturel, Gérard Fontaine est aussi spécialiste de l’opéra.), Guillaume Fau, Jean-Luc Barré (écrivain et éditeur, il a collaboré aux "Mémoires" de Jacques Chirac publiées au NIL et lui consacre une biographie à venir).

En savoir plus

Longtemps tenu, à l'égal de celui d'un Jules Renard, d'un Léautaud ou d'un Gide, comme un des maîtres-journaux de la littérature française, tout en intériorité stricte et en élans ténus, le Journal de Julien Green nous révèle désormais, grâce à l'édition qu'en donne Bouquins/Laffont (tome I, 1919-1940), sa vraie nature et son authentique physionomie littéraire, celle d'un monument de l'érotisme gay et de la sexologie française des années 20 et 30. 

Qui, quand, où, comment ? Tous les hommes possibles, de l'amant idolâtré, Robert de Saint-Jean, aux marins et gitons de rencontre ; des jardins du Trocadéro au douillet intérieur familial ; de Paris à Berlin, en passant par la Tunisie et l'Amérique sudiste ; des enlacements langoureux au sexe-minute. 

Publicité

Une vision de l'amour au quotidien, insatiable et frénétique, que complètent une évocation flamboyante des "golden twenties" (Bérard, Cocteau, les Noailles...) et surtout un pèlerinage familial au cœur du vieux Sud américain, sans doute le moment le plus émouvant du livre.
 

Julien Green Journal intégral t.1, 1919-1940 - Edition établie par Guillaume Fau, Alexandre de Vitry, Tristan de Lafond. «Bouquins» Robert Laffont.

La chronique de Céline du Chéné

Ce soir, dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, Céline du Chéné reçoit Gérard Fontaine pour son livre Le fantôme de l’opéra. Légendes et mystères au Palais Garnier, aux éditions du patrimoine. 

5ème dessous de l'opéra Garnier
5ème dessous de l'opéra Garnier
- Céline du Chéné

L'occasion de descendre au 5ème sous-sol de l'opéra Garnier, afin de retrouver les traces de la demeure du lac, maison du fantôme de Gaston Leroux.

Vers la demeure du lac
Vers la demeure du lac
- Céline du Chéné

La chronique de Christophe Bier

Peter Berlin: Icon, artist, photosexual, éditions Damiani

Anciennement connu comme Peter Berlin, Armin Hagen von Hoyningen-Huene s'est fait un nom et est devenu une icône du milieu gay californien des années 70-80, un homme que l'on reconnait à ses autoportraits, et dont les mises en scènes érotiques de lui-même furent un défi aux normes sexuelles de l'époque. 

Couv. livre Peter Berlin
Couv. livre Peter Berlin

La playlist de Laurent Paulré

  • VVM / Brabant Schrobbeler
  • Love / Luke Slater 
  • Hill Tongue / Thomas William 
  • Knight Swam / Hilsa
Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Laurent Paulré
Réalisation
Christophe Bier
Chronique