France Culture
France Culture
Publicité

Découvert en France, il y a dix ans, avec le formidable "Perdido Street Station"/Fleuve Noir, l'écrivain anglais de Fantasy et de Fantastique China Miéville est, outre un formidable conteur et créateur de personnages, un forgeur de langue peu commun, inscrit dans le sillage de Mervyn Peake ou d' Allan Moore. Il est par ailleurs un acteur social et militant politique important.

Invité à Nantes, lors de la récente édition des Utopilales, festival international de Science-Fiction, Il a accordé à Mauvais Genres un longue entretien que nous vous proposons ce soir.

Publicité

Chronique Interzone de J.Y. Bochet : "La Rose écorchée" de Claude Mulot (Fr.)

L'équipe