France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

par François Angelier

Réalisation: Laurent Paulré

Publicité
la femme yeti
la femme yeti
- Robert Crumb

parodier le titre d'un célèbre texte de Paulhan sur Braque pour parler de Robert Crumb est plus qu'un effet "mauvais genres". La place de Crumb, au sein de l'histoire culturelle américaine et mondiale, est aujourd'hui majeure, indiscutable et l'exposition que lui consacre le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris va de soi.

Né en 1943 dans une famille de la petit bourgeoisie américaine,incité au dessin par son père, faisant ses débuts dans le graphisme commerciale et les cartes de voeux, formé à la folie graphique par Harvey Kurtzman Crumb, profitant du décollage culturel des années 60, devient rapidement, à coup de couvertures, pochettes de disques, dessins et bandes dessinées, LE dessinateur de la contre-culture. Son univers, tout zappaien, démarquant en une ironie noire, aussi bien le quotidien morne de l'Americain

Way of life que les songe-creux du milieux hippie, donne de la famille, du couple, de la femme (ses amazones mamelues, cuissues, fessues) et de l'homme (gringalet chétif à la Dubout) une vision jubilante et assassine. Crumb à sa planche, mais également à son Banjo ou à son gramophone : nostalgique de l'Amérique des années 20 et 30, il est un érudit collectionneurs de 78 tours et interprète, au sein d'orchestre comme "Les Primitifs du futur", de musique populaire.

Votre Mauvais Genres de ce soir, qui reçoit son biographe Jean-Pierre Gabilliet (Presses universitaires de Bordeaux) lui sera presque entièrement consacré.

En seconde partie d'émission, nous évoquerons le sortie en DVD/Blue-Ray du fameux "Mondwest" de Michael Crichton : Yul Brunner en androïde, ça ne se discute pas.

mondwest
mondwest