Publicité
En savoir plus

Les démangeaisons millenaristes et le prurit apocalyptiques passés,on peut désormais faire retour avec passion et appétit sur la mise en question du futur et des rêveries utopiques.Ce que nous ferons ,ce soir, dans Mauvais Genres, avec l'universitaire Natacha Vas-Deyres, auteur des "Ces Français qui ont écrit demain" (Champion) ,une histoire de l'utopie, de la dystopie et de l'anticipation littéraire française, de Verne à Bordage, de Rosny à Lehman et Brussolo. Un siècle, le XX ème,lu sous l'angle de l'utopie littéraire sous toutes ses formes et selon trois angles :l'alternance, l'altercation et l'alternative.Trois rapports à l'altérité ,au futur et au destin historique,trois clés différentes: mutation, conflagration, rénovation. Trois films également,trois étapes dans l'histoire de la SF française à l'écran: "Alphaville" de Godard,"Fahrenheit 451 " de François Truffaut et "le Grand combat",première réalisation de Luc Besson.

.Comment écrire et renouveler la Science -fiction en France: une vois possible,celle frayée par Fabien Henrion,notre second invité,dans "Teenage lobotomy" (Flammarion).

Publicité

Deux hommages également :à Gerry Anderson (le producteur de "Thunderbirds" et de "Cosmos 1999") et à Jean Topart (dont la filmographie Mauvais Genres donne le tournis.

Avec la participation de Céline du Chené, Jean Luc Rivera, Jean Baptiste Thoret et Jean Pierre Dionnet.