Etoiles rouges, Patrice et Viktoriya Lajoye, 2017
Etoiles rouges, Patrice et Viktoriya Lajoye, 2017
Etoiles rouges, Patrice et Viktoriya Lajoye, 2017 - Piranha
Etoiles rouges, Patrice et Viktoriya Lajoye, 2017 - Piranha
Etoiles rouges, Patrice et Viktoriya Lajoye, 2017 - Piranha
Publicité
Résumé

Ce soir Mauvais Genres vous emmène dans des navigations stellaires par delà l'Oural

avec :

Patrice Lajoye (Historien des religions).

En savoir plus

Alors que l'on commémore le centenaire de la Révolution d'octobre, Mauvais Genres évoquera (en lien avec le week-end thématique que France-Culture dédie à l'événement), l'histoire de la Science-fiction soviétique, une saga littéraire et politique à laquelle Viktoriya et Patrice Lajoye consacre, aux éditions Piranha, Étoiles rouges, passionnant volume basé sur une connaissance de première main des romans et récits et une enquête historique minutieuse.

Chronique, en second temps d'émission, de la sortie en Blu Ray du Stalker d'Andreï Tarkovski.

Publicité
Jaquette Stalker, d'Andreï Tarkovski, 2017
Jaquette Stalker, d'Andreï Tarkovski, 2017
- Potemkine

Avec la participation de Céline du Chéné, Jean-Luc Rivera, Philippe Rouyer et Christophe Bier.

La chronique de Céline du Chéné

Aquarium, Théo Mercier
Aquarium, Théo Mercier

Céline du Chéné recevra dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, l'artiste Théo Mercier dans le cadre du parcours Pièces rapportées. A découvrir du 5 octobre 2017 au 2 avril 2018 au Musée de l'Homme.

La chronique de Christophe Bier

L’excentrique Carmelo Petix

Jeux de corps, Carmelo Petix
Jeux de corps, Carmelo Petix
Jeux de corps, Carmelo Petix
Jeux de corps, Carmelo Petix

Toute une vie de liberté sexuelle et de fantaisies. Artiste de music-hall dans les années 1960, composant des spectacles de danses érotiques, Carmelo Petix (1937-2016) entame dans la décennie suivante une carrière pornographique dans le cinéma. Tandis que ces collègues se soucient de leur image virile, il préfère insuffler dans chaque composition une exubérance qui brouille les frontières du genre et ébranle les convenances. Il fut au porno français des années 1975-85, ce que Saturnin Fabre était à la comédie des années 1930 : un grand excentrique.