France Culture
France Culture
Publicité

.

Avec
  • Antonio Dominguez Leiva professeur, journaliste, romancier et scénariste
  • Céline du Chéné Productrice à France Culture, chroniqueuse à "Mauvais Genres"
  • Pacôme Thiellement écrivain, essayiste, vidéaste
  • Philippe Rouyer critique et historien de cinéma à la revue Positif
  • Michel Delon professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l’Université Paris IV-Sorbonne, spécialiste du siècle des Lumières
  • Jean-Baptiste Thoret Historien et critique de cinéma, réalisateur
  • Jean-Luc Verna Plasticien et performeur

Il y aura deux cents ans le 2 décembre prochain s'éteignait à l'hôpital Esquirol de Vincennes un lourd vieillard rayonnant de fureur et rongé de désirs : Donatien-Alphonse-François, Marquis de Sade. Incarcéré par tous les régimes, enterré à sa demande anonymement, l'histoire de son oeuvre est celle d'un long cheminement des catacombes de la clandestinité au plein jour de la reconnaissance académique et de la gloire éditoriale, voir aux sunlights du frisson médiatique. Le château de Silling se pare aujourd'hui d'une gloire versaillaise et le rouleau des *120 Journées de Sodome * fait figure de saint suaire de l'écriture transgressive. Plusieurs expositions marqueront cet anniversaire : exposition au Musée d'Orsay (*Attaquer le soleil), * au Musée des Lettres et manuscrits (Marquis de l'ombre, Prince des Lumières ), parution d'une anthologie en Pléiade et d'un choix de lettres en Blanche Gallimard.

Pour dignement fêter cet événement, Mauvais Genres élargit le cadre en évoquant trois figures cardinales de la pornographie et de l'ivresse charnelle :

Publicité

Messaline impératrice, à qui l'historien Antonio Dominguez Leiva consacre un formidable essai aux éditions du Murmure.

Juliette, héroïne sadienne et figure centrale des Prospérités du vice.

Charlotte Gainsbourg que le film de Lars von Trier, Nymphomaniac , a fait entrer au panthéon des mythes érotiques.

Sade au musée d'Orsay
Sade au musée d'Orsay