Don Winslow, Fabienne Gondrand, Hubert Prolongeau et François Angelier
Don Winslow, Fabienne Gondrand, Hubert Prolongeau et François Angelier
Don Winslow, Fabienne Gondrand, Hubert Prolongeau et François Angelier - Laurent Paulré
Don Winslow, Fabienne Gondrand, Hubert Prolongeau et François Angelier - Laurent Paulré
Don Winslow, Fabienne Gondrand, Hubert Prolongeau et François Angelier - Laurent Paulré
Publicité
Résumé

Franchissement de lignes tordues

avec :

Don Winslow (écrivain).

En savoir plus

État d'alerte, en ce samedi, à Mauvais Genres qui reçoit celui qui est sans doute, à l'heure présente, le plus grand auteur de roman noir au monde : l'écrivain américain Don Winslow. Auteur des mythiques "La Griffe du chien" et "Cartel", père de personnages hors norme tels Frankie Machine ou Bobby Z., il publie, dans la collection "Noir" de Harper Collins, "Corruption" ou la  descente aux enfers de Denny Malone, flic d'élite de la police new-yorkaise, "roi" de Manhattan North, chevalier jadis blanc de la lutte anti-drogue devenu un ripou puis une balance. Porté, sur près de 600 pages, par une écriture pulsante et électrique, des dialogues au cutter, ce roman nous narre la décadence progressive et inexorable d'un guerrier gagné par ce qu'il s'était voué à combattre : le règne du crime et de l'argent sale. Un monument.

Nos collaborateurs : Hubert Prolongeau et Céline du Chéné

Publicité

Interprète : Fabienne Gondrand

Corruption, Don Winslow
Corruption, Don Winslow
- Harper Collins

Hubert Prolongeau chronique Tous les mayas sont bons de Donald Westlake (Rivages-Noir)

Tous les mayas sont bons, Donald Westlake
Tous les mayas sont bons, Donald Westlake
- Rivages Noir

La chronique de Céline du Chéné :

Franz Hartl, Viertes symbolisches Bild (Kampf und Sieg der Allmacht über Ohnmacht), 3 mars 1941. Crayon, gouache et encore sur papier, 43,5 x 57,5 cm. Museum in Lagerhaus, St. Gallen, Depositum Dora und Werner Hartl
Franz Hartl, Viertes symbolisches Bild (Kampf und Sieg der Allmacht über Ohnmacht), 3 mars 1941. Crayon, gouache et encore sur papier, 43,5 x 57,5 cm. Museum in Lagerhaus, St. Gallen, Depositum Dora und Werner Hartl
- © DR

Céline du Chéné reçoit dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, Savine Faupin, conservatrice en charge de l'art brut au LAM et co-commissaire de l'exposition "Danser brut". A voir au LAM, à Villeneuve d'Ascq (59) en ce moment et jusqu'au 6 janvier 2019.

André Deed, Cretinetti e l’ago (Cretinetti et l’aiguille), 1905
André Deed, Cretinetti e l’ago (Cretinetti et l’aiguille), 1905
- La Cineteca de Friuli

La chronique de Christophe Bier : Bizarre Stanton

Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground, de Richard Pérez Seves
Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground, de Richard Pérez Seves
- Schiffer Publishing

De 1949 à sa mort, en 1999, Eric Santon fut l’un des maîtres incontestés de l’illustration BDSM américaine, curieux de toutes les pratiques déviantes, depuis le bondage soft des années Nutrix aux femmes gargantuesques de ses Stantoons, dessinées selon les fantasmes de sa clientèle. Un livre revient sur les vingt premières années de sa carrière, deux décennies de femmes corsetées sur talons aiguilles, d’hommes travestis et de dominas lesbiennes.

Couverture Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground
Couverture Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground
- Schiffer Publishing

Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground, de Richard Pérez Seves. Schiffer Publishing, Lower Valley Road – Atglen, 2018.

Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground, de Richard Pérez Seves
Eric Stanton & the History of the Bizarre Underground, de Richard Pérez Seves
- Schiffer Publishing
Références

L'équipe

Laurent Paulré
Réalisation
Seham Boutata
Collaboration
Christophe Bier
Chronique