David Peace
David Peace
David Peace - Naoya Sanuki
David Peace - Naoya Sanuki
David Peace - Naoya Sanuki
Publicité
Résumé

Pour clôturer sa formidable trilogie nippone, le romancier anglais David Peace tente de percer l'une des plus grandes énigmes du Japon d'après-guerre : l'affaire Shimoyama Sanadori.

En savoir plus

Après Tokyo année zéro et Tokyo, ville occupée, le romancier anglais David Peace, à qui l'on doit également une formidable tétralogie romanesque consacrée à l'éventreur du Yorkshire et deux romans étonnants sur le monde anglais du football, clôt sa trilogie tokyoïte par une évocation grandiose et morbide de l'affaire Shimoyama, la mort énigmatique du patron des chemins de fer japonais retrouvé pulvérisé sur une voie ferré.

Suicide, crime d'état, assassinat politique et mafieux, toutes les cartes sont sur la tables et il ne faut pas moins de trois enquêteurs, un flic américain, un détective privé et un ancien de la CIA, pour trouver une piste possible. Un immense roman noir.

Publicité
Couv. "Tokyo revisitée", de David Peace
Couv. "Tokyo revisitée", de David Peace
- .

Chronique

  • Jim Thompson, A Hell of a Woman / Une femme d'enfer - Ill. Thomas Ott (La Baconnière). Par Hubert Prolongeau.
Couv. "A Hell of a Woman"
Couv. "A Hell of a Woman"
- .

Dans l'Encyclopédie pratique des Mauvais Genres

Céline du Chéné reçoit l’artiste Marie-Rose Lortet pour son exposition "Histoires de brins de fil et de laine".

"A la recherche du timbre"
"A la recherche du timbre"
- Photo : Clotilde Prévost

A voir jusqu’au 16 avril 2022 à La Fabuloserie Paris, galerie-librairie d’art hors-normes. Et à Dicy dans l'Yonne.

"Maison d'en face"
"Maison d'en face"
- Photo : Clotilde Prévost

La chronique de Christophe Bier

Pyon Grand Format

"Metropolis"
"Metropolis"
- Jacques Pyon

Issu de l’underground français des années 1970, proche de Bazooka, autoédité ou publié par Sortez la chienne, Chacal Puant, Le Dernier Cri, United Dead Artists, Jacques Pyon se médie de l’inspiration et ne jure que par le labeur quotidien du dessinateur. Il s’est essayé à toutes les techniques et a varié les supports. Armé de stylos billes, il compose de grands formats qui font exploser les couleurs et nécessitent un portfolio ad hoc, aux dimensions gigantesques.

Pyon Grand Format, portfolio de Jacques Pyon, préface de Jean-Pierre Dionnet, postface de Xavier-Gilles Néret. Serious Publishing, Paris, 2022. Tirage à 500 ex.

Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Laurent Paulré
Réalisation
Christophe Bier
Chronique