Pacôme Thiellement - Arnaud Baumann
Pacôme Thiellement - Arnaud Baumann
Pacôme Thiellement - Arnaud Baumann
Publicité
Résumé

Dans le sillage de Nerval et des surréalistes, Pacôme Thiellement sillonne un Paris étoilé de hauts-lieux mystiques et de champs de forces poétiques.

En savoir plus

Dans son précédent recueil, L'Enquête infinie (PUF), Pacôme Thiellement évoquait Lyon, pour lui l'une des capitales magiques de l'Europe. C'est cette fois fois vers Paris qu'il oriente sa baguette de sourcier-poète. Avec Paris des profondeurs (Seuil), il nous offre, du Panthéon à Montmartre, du Marais à la Place Dauphine, un véritable guide poétique et mystique de Paris.

Dans les pas de Restif de la Bretonne et de Sébastian Mercier, initiateur, aux temps des Lumières, de cette quête d'un Paris secret, marchant sur les brisées de Nerval, Breton ou des situationnistes, il redessine la carte d'un Paris mystérieux ponctué de figures égyptiennes ou de signaux ésotériques, une ville riche en son tréfonds d'une mémoire où dialoguent martyrs chrétiens et divinités païennes. Une redécouverte de Paname, mise sous l'invocation des mages, des voyantes et des poètes.

Publicité
Visuel couv. "Paris des profondeurs", de Pacôme Thiellement
Visuel couv. "Paris des profondeurs", de Pacôme Thiellement
- Seuil

Chroniques

Affiche 28e édition de l'Etrange Festival au forum des Halles à Paris
Affiche 28e édition de l'Etrange Festival au forum des Halles à Paris

Dans l'Encyclopédie pratique des Mauvais Genres

Céline du Chéné consacre sa chronique au Fakir Birman grâce à Bertrand Tillier, historien spécialiste de culture visuelle au sujet de son livre Ni Fakir ni BirmanS’inventer une célébrité dans les années 1930, sorti aux éditions Le Point du Jour.

Le Fakir Birman aux côtés de son avocat et de son manager, janvier 1932 (photographe anonyme)
Le Fakir Birman aux côtés de son avocat et de son manager, janvier 1932 (photographe anonyme)
- Bibliothèque nationale de France
Petite annonce, L’intransigeant, 6 septembre 1933.
Petite annonce, L’intransigeant, 6 septembre 1933.
- Collection de l’auteur. DR.

La chronique de Christophe Bier

25 ans de graphisme indomptable

La galerie-librairie Arts Factory, créée par Effi Mild et Laurent Zorzin, fête ses 25 ans d’activité. Elle a été invitée par l’abbaye d’Auberive à exposer une large sélection des artistes et collectifs qu’elle a soutenus, rétrospective éloquente de ses choix, mêlant toujours artistes débutants et confirmés, hors de la légitimation de l’art officiel et dictés par sa seule liberté, seule ligne directrice des galeristes.

"Jamais", de Pierre la police, gouache sur papier, 70 x 100 cm, 2003,
"Jamais", de Pierre la police, gouache sur papier, 70 x 100 cm, 2003,
- Col. Arts Factory
  • Arts Factory / 25 ans au cœur de la scène graphique - Le livre

Cartonné, 260 pp. couleur, 200 reproductions d'œuvres, flyers, archives... Editions centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive, 2022. Disponible à l’abbaye et à Arts Factory, en octobre en librairie.

Visuel couv. "Arts Factory - 25 ans au cœur de la scène graphique"
Visuel couv. "Arts Factory - 25 ans au cœur de la scène graphique"
- Editions centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive (2022)
Références

L'équipe

François Angelier
François Angelier
Laurent Paulré
Réalisation
Claire Poinsignon
Collaboration
Christophe Bier
Chronique
Jean-Luc Rivera
Chronique