France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

(un rendez-vous Lovecraft en bas de page !) Mauvais Genres Emission du 17 Mai 2007: Osamu TEZUKA

avec, Patrick Honoré, directeur de la collection Picquier Manga et traducteur Jean-Marc Bouissou, Professeur d'histoire de la civilisation japonaise à Sciences-Po Stéphane Ferrand, directeur du département Manga aux Ed. Milan Olivier Paquet, critique Une émission sur Tezuka, pour le plaisir, parce qu'on a jamais fini de découvrir l'oeuvre du Dieu du manga. Osamu TEZUKA Celui qu'on surnommera "Le Hergé japonais", ou plus simplement "Le Dieu du manga", est né en 1928, à Osaka. Dès 1946, tout en suivant des études de médecine, il commence à travailler comme dessinateur dans un journal pour enfants. En 1947, parait son premier recueil: La Nouvelle île au trésor. Trés influencé par les films d'animations américains, ceux des frères Fleischer ou de Walt Disney, Tezuka découpe son récit comme un story-board, multiplie les rebondissements de l'histoire, utilise des perspectives inédites et donne du mouvement à son dessin. Dans le Japon d'après - guerre, pays détruit où les habitants ont du mal à trouver de l'argent pour se nourrir, ce premier recueil de Tezuka est une révélation. Il s'en vendra plus de 400 000 exemplaires. Le manga moderne est né. A la suite de cet énorme succès, Tezuka est sollicité par tous les éditeurs et s'essaye un peu à tous les thèmes: l'histoire, l'aventure, la science-fiction, l'horreur, en publiant des histoires inédites et en reprenant des thèmes classiques de la littérature. C'est à cette époque qu'il publie Lost World, Métropolis, Faust et Next World. Il peaufine sa vision cinématographique du manga en y introduisant la notion de montage, celle de rythme, du gros plan et du point de vue panoramique en changeant d'angle de vue d'une vignette à l'autre. Il dessine aussi pour la première fois ses personnages avec de gros yeux, pour les rendre plus expressifs, technique qu'il aurait emprunté à Walt Disney. Ce jeune homme d'à peine vingt ans définit ainsi à la fin des années 40, tous les standards modernes du manga, encore utilisés aujourd'hui. En 1950, il commence à publier l'une de ses oeuvres les plus populaires, Le Roi Leo, qui paraîtra en magazine jusqu' en 1954. Puis viendront Astroboy et Princesse Sapphire, qui est à l'origine des mangas pour filles (shojo manga). Les studios de cinéma commencent alors à s'intéresser à Tezuka et adaptent plusieurs de ses mangas en dessins animés (anime). Mais les rapports avec l'artiste sont conflictuels et Tezuka décide de créer son propre studio indépendant. Ce sera Mushi Productions, qui réalise son premier film en 1961. Le succès est immédiat et le studio attire alors de nombreux jeunes talents dont un certain Rintaro qui réalisera bien plus tard Metropolis. Le studio produisit notamment la première série télé d'animation japonaise avec l'adaptation d'Astroboy en 1963 avec un épisode de trente minutes par semaine, puis celle de Le Roi Leo (que les studios Disney plagièrent ensuite en niant toute influence). La Mushi produisit ensuite Pictures at an exposition, suite de sketchs musicaux qu'on peut rapprocher de Fantasia, prétexte que Tezuka utilise pour dénoncer la folie des hommes sous toutes ses formes. Mais très vite le studio connaît des difficultés financières et Tezuka qui réalise de plus en plus de mangas pour éponger ses dettes, produit en 1969 le premier long-métrage d'animation érotique japonais: Les Mille et une nuits. Le film est un succès mais ne suffit pas à sauver le studio, qui fait faillite. Tezuka est contraint de le vendre en 1973. Période noire pour l'artiste qui venait de publier Boudha, saga épique adapté du mythe original, l'une de ses créations les plus dynamiques, tout en rondeur et en mouvements. Mais à partir de la vente du studio, il commence à réaliser des mangas plus sombres, plus adultes aussi. C'est à cette époque qu'il dessine Black Jack, l'histoire d'un médecin hors-la-loi praticien sans diplome qui accomplit des miracles et lutte contre la corruption du monde médical. Cette fiction humaniste n'est sans doute pas étrangère à la situation de Tezuka lui-même à l'époque, artiste utopiste et diplomé de médecine, contraint de ne plus pouvoir réaliser ses rêves. Mais en 1977, il fonde une nouvelle maison de production, qui bientôt finance un énorme projet: Phénix 2772, film d'animation ambitieux qui contient un peu tous les thèmes abordés par Tezuka dans ses mangas. Le film ne sera pas totalement réussi, mais servira de base à beaucoup de films d'anticipation réalisés ensuite, de Ghost in the shell à A.I. Fatigué et malade, Tezuka va pourtant écrire l'un de ses plus beaux mangas en 1983: L'Histoire des trois Adolfs qui raconte l'histoire entremêlée de trois hommes prénommés Adolf (dont Hitler), pendant la seconde guerre mondiale, un polar haletant, quête du graal sombre et fascinante, recherche trépidante d'un document prouvant qu'Hitler possédait un huitième de sang juif. En 1988, son cancer le contraignant à entrer à l'hopital, c'est dans sa chambre qu'il écrit et dessine une biographie de Beethoven, qu'il ne pourra achever, mourant le 9 Février 1989. Osamu Tezuka laisse plus de 700 oeuvres, avec plus d'un millier de personnages, contenus dans plus de 150 000 pages de bandes dessinées. L'oeuvre d'un créateur humaniste et curieux qui réinvente en permanence les mythes et les genres qu'il aborde avec un égal succès populaire et presque toujours le même style de dessin rond, moelleux mais toujours en mouvement. Créateur des premières séries télés d'animation au Japon avec Le Roi Leo et Astroboy, il a influencé énormément de dessinateurs et de réalisateurs dont Rintaro et Miyazaki. Il restera éternellement: le Dieu du manga Principales oeuvres d'Osamu TEZUKA _ Black Jack, 18 tomes aux éditions Asuka L'oeuvre la plus connue de Tezuka aujourd'hui. Un manga sombre sur la médecine et l'injustice, racontée à travers plus de 230 aventures. Ce manga donnera lieu à une série (OAV), éditée par Asia Spirit et à un long-métrage d'animation édité par HK vidéo _Ayako, 3 tomes aux éditions Delcourt Description sociale de l'après-guerre japonaise, à travers le destin tragique d'une fillette dans un Japon misérable détruit par les occupants américains. Un chef-d'oeuvre. _L'Histoire des trois Adolfs, 4 tomes aux éditions Tonkam Polar sombre et captivant dans lequel un journaliste sportif apprenant l'existence d'un document prouvant qu'Hitler possède un huitième de sang juif, va rechercher cette preuve activement, à la fin des années 30 -Princesse Saphir, 3 tomes aux Editions Soleil Le tout premier manga pour filles (shojo manga) L'histoire d'une jeune princesse contrainte de se faire passer pour un garçon afin d'accéder au trône. Un manga important historiquement. Une série animée tirée du manga existe en version française chez Déclic Images -Phenix, l'oiseau de feu, 11 tomes aux éditions Tonkam Enorme fresque s'étendant sur plusieurs millénaires, montrant l'aspiration de l'homme à la vie éternelle. Une quête du phénix à travers les âges que Tezuka considérait comme son oeuvre la plus personnelle. Servira de base au long-métrage d'animation Phénix 2772, disponible chez Wilde Side Vidéo -Astro Boy, 12 tomes aux editions Glénat version incomplète des aventures du petit robot le plus connu au monde, inspiré par le cycle des robots d'Isaac Asimov La série animée de 1980 existe en version française chez Déclic Images -Le Roi Leo, 3 tomes aux Editions Glénat Premier grand manga de Tezuka, conte écologique dans lequel Leo, le lion, amené à devenir le roi de la jungle, lutte contre la barbarie des hommes. L'adaptation animée en long-métrage, réalisée en réponse à celle de Walt Disney, est disponible chez Wilde Side Vidéo -MW, 3 tomes aux editions Tonkam Un manga très noir, histoire d'un prêtre et d'un sérial-killer. L'un des mangas les plus violents de Tezuka -Ludwig B, 2 tomes aux Editions Asuka chef-d'oeuvre malheureusement interrompu par la mort de l'auteur, une vision humaniste de la vie trépidante du musicien -Métropolis, 1 tome aux Editions Taifu Comics L'un des premiers classiques de Tezuka, ce manga fourre-tout, mélange de science-fiction et de polar a un peu vieilli, mais il faut voir absolument le film magnifique de Rintaro, très lointainement inspiré du manga et disponible chez Tristar -Boudha, 8 tomes aux Editions Tonkam La vie du Boudha jusqu'à son éveil spirituel. Une biographie drôle et captivante, jamais ennuyeuse Enfin est parue aux Editions Casterman une biographie en manga (4 tomes) de la vie et de la carrière de Tezuka - Chronique de C. Bier : l'oeuvre littéraire de J.P Bouyxou. Jean-Pierre BOUYXOU. Bibliographie. I ) LITTERATURE ET LE DERNIER MARIAGE ENTRE RÊVE ET VERTU signé Jean-Pierre Bouyxou nouvelle fantastique paru dans le fanzine ronéotypé Crépuscule n°1, édité par Alain Schlockoff, Neuilly-sur-Seine, janvier 1969. LE COUPLE AUX MILLE PERVERSIONS signé Jean-Pierre Bouyxou « Auteur- Editeur » [Editions du Pas & Editions de l'Erosphère, Paris], 4ème trim. 1973 222 pp. couv. ill. & photos int. non signées [Raphaël-G. Marongiu] avec comme modèles Monica Swinn, Yves Collignon, Anne Watican, Gio Berk & Jacqueline. Roman pornographique distribué en sex-shop, illustré de photographies soft, condamné à une triple interdiction (aux mineurs, d'exposition et d'affichage et de publicité) en avril 1974. MUGUETTE signé Philarète de Bois-Madame Baston, s.l.s.d. [1980] 191 pp. couv. ill., 9 hors-texte, bandeaux & culs-de-lampe par Georges Maurevert. « Tour à tour fille de joie en Chine populaire, prisonnière de Fantômas en Afrique du Nord et cobaye d'un savant fou à Levallois-Perret, la juvénile Muguette vit une folle équipée constamment émaillée d'étonnants déboires sexuels. Le marquis Philarète de Bois-Madame s'en fait l'historiographe avec une verve et une truculence irrespectueuses et débridées. (...) Muguette se situe dans la filiation des Onze mille Verges d'Apollinaire et de Trois Filles et leur Mère de Louÿs, c'est-à-dire ne reculant devant aucune audace, aucune énormité, aucun délire, mais dont la qualité et l'inventivité sont indéniables, et que son humour situe fort au-dessus de la pornographie habituelle. Les amateurs avertis ne s'y tromperont pas et l'on peut, d'ores et déjà, considérer Muguette comme un classique du second rayon. » [4ème de couv.] TRAFICS DE COQUINE signé Claude Razat Editions du Bébé Noir, Paris, 10 décembre 1979 collection Plaisir, 192 pp. couv. photographique par Serge Jacques. CINE A MATEURS signé Claude Razat Editions du Bébé Noir, Paris, 12 février 1980 collection Plaisir, 192 pp. couv. photographique par Pierre Dor, avec Brigitte Lahaie. FRANKENSTEIN, DE FILLE EN AIGUILLES signé Claude Razat Editions du Bébé Noir, Paris, 17 mars 1980 collection Plaisir, 192 pp. couv. photographique par Raphaël-G. Marongiu, avec Cathy Stewart. EFFUSIONS DEMENTES signé Jérôme Fandor Editions du Bébé Noir, Paris, 16 avril 1980 collection Plaisir, 192 pp. couv. photographique par Bloo, Blumebild. SEVICES APRÈS VAMPS signé Georges Le Gloupier Editions de la Brigandine, Paris, 19 mai 1980 192 pp. couv. photographique non signée. LA LOQUE A TERRE signé Georges de Lorzac Editions de la Brigandine, Paris, 3ème trim. 1980 192 pp. couv. photographique par José Tavera. S.O.S. MES DEUX SEINS signé Elisabeth Bathory Editions de la Brigandine, Paris, 3 décembre 1980 192 pp. couv. photographique par José Tavera avec Brigitte Lahaie. L'ODIEUX TOUT-PUISSANT signé Georges Le Gloupier Editions de la Brigandine, Paris, 7 janvier 1981 192 pp. couv. photographique par José Tavera. LES CLYSTÈRES DE PARIS signé Georges de Lorzac Editions de la Brigandine, Paris, 1er trim. 1981 192 pp. couv. photographique par José Tavera. SORCELLERIE REMOULADE signé Claude Razat Editions de la Brigandine, Paris, 5 juin 1981 192 pp. couv. photographique par José Tavera. TON CORPS EST TATOUE signé Jérôme Fandor Editions de la Brigandine, Paris, 30 décembre 1981 192 pp. couv. photographique par José Tavera. LES ACCIDENTS DE L'AMER signé Georges Le Gloupier Editions de la Brigandine, Paris, 1er trim. 1982 192 pp. couv. photographique par José Tavera. SCIENCE ET VIT signé Philarète de Bois-Madame Editions de la Brigandine, Paris, avril 1982 192 pp. couv. photographique par José Tavera. L'EPIEE NUE signé Jérôme Fandor Editions de la Brigandine, Paris, 25 septembre 1982 192 pp. couv. photographique par José Tavera. CALEMBOUR signé Jean-Pierre Bouyxou Editions du Fourneau, Paris, 1981 6 pp. ODE A L'ATTENTAT PATISSIER signé Georges Le Gloupier Deleatur, 1984, 1985 Réédition au Club des Ronchons, 1986 2 ) ESSAIS 65 ANS DE SCIENCE-FICTION AU CINEMA par Jean-Pierre Bouyxou, Roland Lethem, Jio Berk, Georges Coune, André Leborgne, Raphaël-G. Marongiu, avec le concours d'Alain Berenboom, Jean-Marie Buchet, Nicole Duport, Boris Lehman, Jean Taymans, Nicou Van Biesen & Alain Van Passen Fanzine ronéotypé édité par le Groupe d'Etude pour le Cinéma Fantastique, 1968 162 pp. & 40 pages de photographies hors-texte. FRANKENSTEIN signé Jean-Pierre Bouyxou Serdoc, Paris, 1969 collection Premier Plan n°51 174 pp. LA SCIENCE-FICTION AU CINEMA signé Jean-Pierre Bouyxou Union Générale d'Editions, Paris, 2ème trim. 1971 collection 10/18 514 pp. CINEMA CHINOIS, PREMIÈRE SELECTION Collectif Jeune Cinéma de Bruxelles 1972 FEMMES LEGÈRES ET CHANSONS GRIVOISES signé Georges de Maurevert Aspic, 1972 UNE ENCYCLOPEDIE DU NU AU CINEMA collectif sous la direction d'Alain Bergala, Jacques Déniel & Patrick Leboutte Editions Yellow Now, Crisnée, Belgique, 1994 456 pp. L'AVENTURE HIPPIE signé Jean-Pierre Bouyxou & Pierre Delannoy Plon, Paris, 1992 307 pp. Réédité par les Editions du Lézard, Paris, 1995 & 2004. A NE PAS MANQUER : dimanche 16h : Une vie, une oeuvre, spécial LOVECRAFT - une production Lydia Ben Ytzhak avec J.Altairac et M.Meurger.

Publicité
Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Laurent Paulré
Réalisation
Christophe Bier
Chronique