France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

A Mauvais Genres, je n'apprendrais rien à personne, on préfère souffler sur les braises que sur des bougies, diffuser de mauvaises ondes et rôder sur la bande SM.

Alors ,pour un franchissement de ces Cinquantièmes festoyants placé sous le signe de l'avenir , on a décidé d'interroger mages et voyantes,de lancer tous azimuths quelques fusées d'alerte. Pour cela, place à Cagliostro , ce mage mondain et aventurier alchimique qui fascina Nerval, Dumas et Goethe, l'homme qui se rêva maître maçon égyptien et troublait l'eau des royales carafes avec des visions de têtes coupées. Si Cagliostro tenta de sortir les rois de leur sommeil par d'inquiétantes prophéties, cecile Coulon,prix Mauvais Genres 2012,auteur chez Viviane Hamy ,du "rire du grand blessé" et notre invitée ,nous livre elle une dystopie orwellienne où le livre se mue en outil d'asservissement.

Publicité

Le jeu avec le temps au cinéma en seconde partie d'émission :temps bouclé avec "le" jour sans fin" de Harold Ramis,le passé au secours de l'avenir dans "la jetée" de Chris Marker, le passé qui vient hanter le présent dans "le demon des femmes" de Robert Aldrich et la communion des données temporelles dans "Cloudatlas" des frère et soeur Wachowski.

Notre futur est il reellement sans lendemain, éléments de réponse, ce soir ,dans Mauvais Genres.