Façade de l'Hyper Cacher, situé Porte de Vincennes à Paris, où s'est déroulé la prise d'otage du 9 janvier 2015
Façade de l'Hyper Cacher, situé Porte de Vincennes à Paris, où s'est déroulé la prise d'otage du 9 janvier 2015
Façade de l'Hyper Cacher, situé Porte de Vincennes à Paris, où s'est déroulé la prise d'otage du 9 janvier 2015 ©AFP - Kenzo Tribouillard / AFP
Façade de l'Hyper Cacher, situé Porte de Vincennes à Paris, où s'est déroulé la prise d'otage du 9 janvier 2015 ©AFP - Kenzo Tribouillard / AFP
Façade de l'Hyper Cacher, situé Porte de Vincennes à Paris, où s'est déroulé la prise d'otage du 9 janvier 2015 ©AFP - Kenzo Tribouillard / AFP
Publicité
Résumé

Alors que François Hollande reçoit tous les chefs de parti à l’Élysée, tout s'accélère. Le 9 janvier, les frères Kouachi, encore en fuite, se retranchent dans une imprimerie de Seine-et-Marne, tandis qu'à porte de Vincennes, à Paris, un homme prend en otage les clients d’une supérette cacher.

avec :

François Hollande (Homme d'Etat français (PS)).

En savoir plus

Dès le 8 janvier, lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo, les deux terroristes sont repérés dans l’Aisne. En même temps qu’il suit la progression de l’enquête, François Hollande commence à préparer une grande manifestation d’union nationale. Il reçoit à l’Élysée les principaux chefs de parti, soucieux d’obtenir un consensus avec l’opposition. L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, avec lequel François Hollande s’entretient en tête-à-tête, est le premier à accepter d’y participer.  

Au matin du vendredi 9 janvier, les événements s’accélèrent. Traqués, les frères Kouachi se sont réfugiés dans une imprimerie de Seine-et-Marne, à Dammartin-en-Goële, dont ils retiennent le patron. Alors que la France entière suit les négociations entamées avec le GIGN, à l’heure du déjeuner, un homme entre dans une supérette parisienne, l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Il prend tous les clients en otage, après en avoir abattu quatre. Identifié, Amedy Coulibaly, qui revendique le caractère antisémite de ses actes, assure être en lien avec les frères Kouachi.  

Publicité

A l’Élysée, en accord le Premier ministre et avec les membres du gouvernement qui participent au conseil de sécurité, François Hollande prend la décision d’ordonner un assaut simultané avant la fin de la journée : quoi qu’il arrive, le président de la République ne veut pas laisser durer les prises d’otages. Alors que la situation semble figée, et que les négociations sont restées vaines, les frères Kouachi sortent de l’imprimerie en faisant usage de leurs armes…  

Une série en 4 épisodes produite par Elise Karlin, réalisée par Vincent Decque - prise de son : Lucien Lefebvre - coordination : Christine Bernard, Grégory Philipps.

En savoir plus : La jeune caissière de l'Hyper Cacher témoigne : "Ils les a tués comme si c'étaient des objets"

Références

L'équipe

Elise Karlin
Production
Grégory Philipps
Coordination
Vincent Decque
Réalisation