Entrée de l'archevêché de Boston. En tant qu'archevêque de Boston, le cardinal Bernard Law fut au centre du scandale des abus sexuels commis par des prêtres, révélé par la cellule d'investigation du Boston Globe en 2001. ©Getty - Michael DWYER/Gamma-Rapho
Entrée de l'archevêché de Boston. En tant qu'archevêque de Boston, le cardinal Bernard Law fut au centre du scandale des abus sexuels commis par des prêtres, révélé par la cellule d'investigation du Boston Globe en 2001. ©Getty - Michael DWYER/Gamma-Rapho
Entrée de l'archevêché de Boston. En tant qu'archevêque de Boston, le cardinal Bernard Law fut au centre du scandale des abus sexuels commis par des prêtres, révélé par la cellule d'investigation du Boston Globe en 2001. ©Getty - Michael DWYER/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

A Boston, au début des années 2000, un prêtre est poursuivi pour des agressions sexuelles sur des enfants. Mais sa hiérarchie savait-elle ? A-t-elle tenté de dissimuler les faits ? Et le diocèse a-t-il voulu protéger d’autres prêtres pédophiles ?

En savoir plus

Au Boston Globe, la cellule Spotlight est une petite équipe de journalistes d’investigation qui, au début des années 2000, commencent à enquêter sur le père Geoghan, soupçonné d’avoir agressé sexuellement plusieurs enfants. Les reporters recueillent des premiers témoignages puis ont recours au datajournalisme (l’étude des données) pour avancer dans leurs investigations. Au fil des mois, ces quatre journalistes découvrent qu’en fait ce sont des dizaines de prêtres qui se sont livrés à des viols ou à des agressions sexuelles sur des centaines d’enfants. La hiérarchie catholique savait et a tenté de dissimuler les faits. Le diocèse de Boston, puis l’Eglise catholique des Etats-Unis et jusqu'au Vatican seront contraints de demander pardon. Le travail d’investigation de ces quatre reporters sera mis en avant dans le film Spotlight, réalisé en 2015

Premier épisode. Un prêtre accusé

Publicité

Au Boston Globe, c’est le nouveau directeur de la rédaction Marty Barron, récemment arrivé de Floride, qui suggère aux journalistes d’investigation de la cellule Spotlight de se pencher sur le cas du père John Geoghan, accusé de viols et d’agressions sexuelles sur plusieurs enfants. Lancer une telle enquête dans la très catholique ville de Boston n’est pas anodin. Pourtant, les quatre reporters commencent à recueillir les premiers témoignages. Ils sont aidés en cela par Mitchell Garabedian, l’avocat qui représente plusieurs victimes, parmi lesquelles Mark Keane et Patrick McSorley...

L'avocat Mitchell Garabedian aux côtés de Mark Keane, plaignant dans l'affaire John Geoghan, lors d'une conférence de presse à la Cour supérieure de Suffolk, en août 2002.
L'avocat Mitchell Garabedian aux côtés de Mark Keane, plaignant dans l'affaire John Geoghan, lors d'une conférence de presse à la Cour supérieure de Suffolk, en août 2002.
© Getty - Mark Garfinkel/Boston Herald

Une série en 4x4 épisodes produite et racontée par Gregory Philipps, réalisée par Charlotte Roux. Prise de son et mixage : Benjamin Vignal. Voix de Matt Carroll : Eric Hauswald  Et les voix de Clotilde Dumetz, Benjamin Hû, David Jacubowiez et Maxime Tellier.

Références

L'équipe

Charlotte Roux
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Vincent Decque
Réalisation