La Radio pendant la seconde guerre mondiale

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Hélène Eck
  • Aurélie Luneau Historienne et productrice de l'émission "De cause à effets, le magazine de l’environnement" sur France Culture

La BBC écouteras, chaque jour avidement. Radio Paris laisseras, car il est boche assurément Avec de Gaulle te battras, au grand jour du débarquement Ceux de Vichy mépriseras, et leurs propos avilissants. Tels sont les « commandements de l'occupé », ainsi qu'on peut les lire dans un des premiers journaux gaullistes clandestins publiés à Paris. La guerre des ondes entre la France Libre et la France occupée qui fit rage pendant la Seconde Guerre Mondiale appartient aujourd'hui à l'histoire, voire même à la légende. Et le surnom de « Général Micro » dont De Gaulle fut affublé par la propagande adverse atteste à lui seul de l'importance prise par Radio Londres dans l'affrontement entre les résistants, les occupants et ceux qui collaborèrent. Mais la radio en guerre ne se limite pas à la joute oratoire entre Philippe Henriot et Maurice Schuman, de même que la voix de la France Libre ne s'est pas contenté d'émettre les petites phrases mystérieuses ou musicales restés dans toutes les mémoires.

L'équipe