France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

On les remarque à la sortie des supermarchés, près des gares ou dans les jardins publics. Des garçons et des filles, souvent jeunes, avec des crêtes, des piercings, des dreadlocks, des tenues achetées dans les surplus militaires et surtout des chiens.

S’ils ne font pas toujours peur, ils provoquent souvent chez les passants qui les croisent la tentation de changer de trottoir ou en tout cas d’ignorer leur présence.

Publicité

Mais ces jeunes que l’on qualifie de jeunes des rues, de jeunes en souffrance, ne se reconnaissent pas dans la manière dont la société les regarde. Ils ont adopté ce mode de vie d’une façon la plupart du temps positive et vivent leur quotidien comme un choix, un mode de vie à part entière qui présente certes des inconvénients mais qui n’en reste pas moins, pour la plupart, un choix de vie.

Tristana Pimor ; Yannick Bouquard
Tristana Pimor ; Yannick Bouquard
© Radio France - JC Francis

Avec Tristana Pimor , maître de conférences au département Carrières sociales de l'université Paris-Est Créteil, auteur de "Zonards : une famille de rue" et Yannick Bouquard , auteur de "Squat"

**Références musicales : ** Les sales majestés : sans futurKenny Arkana : désobéissance civileKerry James : Breach the peaceSpiral Tribe : Soledad

Et la chronique de **Jean-Louis Cohen ** : hommage au paysagiste Michel Corajoud

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Laurence Jennepin
Collaboration